Tanguy

par

Résumé

Tanguy a trois ans quand débute en 1936 la guerre d’Espagne. Il est profondément attaché à sa mère, célibataire, très engagée politiquement. C’est cet engagement qui les pousse à fuir en 1938 de Madrid à Valence. De là, ils embarquent à bord d’un bateau avec des milliers d’Espagnols en direction de la France. Sa mère apprend à Tanguy que son père est français, et que c’est lui qu’ils vont retrouver à Marseille. Quand ils y arrivent, celui-ci leur réserve un accueil des plus froids, mais sa présence les empêche tout de même de se retrouver envoyés dans un camp comme les autres exilés espagnols. Ils déménagent dans une ville près de Vichy et Tanguy peut aller à l’école. La compagnie d’un copain et d’un chien égaye sa vie. Toutes les fins de semaine, le père les rejoint et passe le weekend avec eux. Ce bonheur dure quelques mois, avant qu’une dispute plus violente que les autres n’éclate entre les deux parents, et pousse la mère à déménager pour Clermont-Ferrand.

Là, Tanguy et sa mère vivent dans un hôtel, mangent peu, jusqu’à ce qu’elle trouve à se faire embaucher dans une usine. Un jour, deux agents de police les emmènent au commissariat. Le père a dénoncé les activités politiques de la mère et tous deux sont envoyés dans un camp de concentration dans le Midi de la France. Ils y restent dix-huit mois durant lesquels l’enfant découvre la violence verbale et physique entre détenus et souffre d’une faim permanente. Il s’attache néanmoins à Rachel, une détenue juive qui lui procure de l’attention et même une forme d’amour maternel. La mère de Tanguy tombe malade durant l’hiver...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Tanguy