Tanguy

par

Père de Tanguy

Le père de Tanguy est décrit par Tanguy lui-même plusieurs fois à travers le roman, comme un lâche. « Tanguy détestait moins son père pour sa lâcheté misérable qu’il n’en voulait à sa mère pour lui apprendre cette lâcheté. » Sa lâcheté est démontrée à plusieurs reprises dans le roman. Il dénonce son fils et sa femme aux autorités, ce qui est la cause directe de leur envoi dans un camp de concentration.  De plus, lorsque Tanguy est finalement libre après la guerre, il ne répond pas à ses lettres répétées et lorsque ceux-ci sont réunis, sa lâcheté et sa cruauté refont surface très rapidement. «  Mais il était lâche.  Il avait la cruauté des lâches, de ceux qui n’ont pas le courage de mourir pour une idée.  Tanguy le plaignait.  C’était un homme à plaindre. »  Le père de Tanguy est très bourgeois et a refait sa vie avec une nouvelle femme financièrement stable.  Il critique constamment la mère de Tanguy, au plus grand désarroi de celui-ci. « D’ailleurs, je ne sais même pas si tu es mon fils… Ta mère trainait pas mal à l’époque. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Père de Tanguy >

Dissertation à propos de Tanguy