Tout ce que j'aimais

par

Résumé

Le narrateur-personnage (il s’exprime de fait à la première personne) est un vieil homme appelé Léo. C'est un éminent universitaire et écrivain mais les problèmes de vue ont eu raison de lui. Le roman est un long retour non linéaire sur son passé, passé qui inclut celui d’autres artistes (tous fictionnels) tout aussi importants voire plus importants que lui.

Quand le roman commence, Léo découvre les lettres qu’une certaine Violet a envoyées à un certain Bill. Ces lettres, nous explique-t-il, ont été décisives dans la vie de Bill puisque c’est par ce biais que Violet l’a définitivement séduit et lui a fait quitter sa femme, Lucille. On apprend rapidement que Bill était peintre et Violet son modèle. Léo possède le premier tableau que Bill et Violet ont fait ensemble – un tableau de nu. Il se souvient, en le contemplant, du jour où Erica, sa femme, l’a découvert, et de fil en anguille, se remémorant leur excitation sexuelle permanente de l’époque, il en vient à raconter leur première rencontre dans une bibliothèque universitaire. Ils étaient tous les deux professeurs, elle à un poste un peu plus bas que lui dans la hiérarchie. Ils tombent immédiatement amoureux. Léo raconte ensuite sa première rencontre avec Bill. Il tombe également rapidement sous son charme. Bill lui fait visiter son appartement, ils parlent d’art avec passion, se racontent leur passé. On apprend que Lucille est poétesse. Bill évoque enfin Violet, qui est doctorante en histoire à l’université de New York et travaille sur l’hystérie. La relation de Bill et Lucille est tumultueuse. La première rencontre entre les deux couples, Erica et Léo d’une part, Bill et Lucille de l’autre, est un enchantement pour tout...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Tout ce que j'aimais