Tristan et Iseut

par

Un amour passionnel et fatal

Dans cette œuvre, l’amour est traité sous la forme d’une passion et telle une fatalité. En effet, ni Tristan, ni Yseut ne sont responsables de leurs sentiments (comme le dit Tristan «C'était notre destin»). Ils ne peuvent les contrôler car ils ont été envoutés par un philtre (si il y a de l‘amour, c'est la potion qui en est la cause). De ce fait, malgré le fait que leur amour soit interdit, ils ne peuvent être considérés comme coupables. C’est ce qui rend cette œuvre tragique. On constate également que c’est un philtre qui les fait s’aimer (dans un premier temps du moins), ce qui apparente leur amour à un poison. C’est un thème traité de manière tragique, puisque les personnages sont prisonniers du « fatum », le destin.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Un amour passionnel et fatal >

Dissertation à propos de Tristan et Iseut