Un secret

par

Philippe Grimbert

Chronologie : Vie & Regards sur les œuvres

 

1948 : Philippe Grimbert naît à Paris. Son enfance quelque peu troublée par les fantômes du passé familial et d’un grand frère mort avant sa naissance sera racontée dans Un secret. Il fait d'abord des études de psychologie à Nanterre, où il connaît Mai 68, et c'est suite à une analyse lacanienne d’une dizaine d’années qu’il devient psychanalyste. En parallèle de sa pratique privée en cabinet, il assure des vacations dans deux instituts médico-éducatifs (IME) des Hauts-de-Seine, à Asnières et Saint-Cloud, où il travaille auprès d’adolescents atteints de troubles psychiatriques. Au cours de sa carrière de psychothérapeute il s’est particulièrement intéressé à l’autisme.

1996 : La carrière éditoriale de Philippe Grimbert commence avec un essai, Psychanalyse de la chanson, dans lequel l’auteur s’intéresse au phénomène musical de plusieurs façons : sous l’aspect du rapport intime, émotif, que chacun entretient avec un air, des paroles, mais aussi sous l’angle de la relation idolâtre qui s’établit entre une vedette et un fan. Plus généralement, l’œuvre étudie l’importance de la chanson dans la vie humaine.

1999 : Nouvel essai, le titre de Pas de fumée sans Freud : psychanalyse du fumeur signale assez son contenu. Grimbert se penche sur le rapport que le père de la psychanalyse entretenait lui-même avec ses cigares, addiction indispensable à sa pensée affirmait-il, qui causa sa perte, étudiée notamment à travers sa correspondance. Grimbert analyse Freud en lacanien ici, et fumeur lui-même, il termine de façon surprenante son ouvrage sur un éloge de la pratique tabagique.

2001 : La Petite Robe de Paul est la première œuvre de fiction publiée par Philippe Grimbert. L’achat impulsif d’une robe blanche, taille six ans, par Paul, cinquante ans, pour un motif obscur – il ne connaît pas de fillette de cet âge –, devient prétexte à une plongée au cœur de son couple, qui s’avère superficiellement uni, grevé de non-dits, et au sein duquel surgissent alors de vieux fantômes issus de secrets de famille qui l’amènent au bord du gouffre. Il est notamment question de deuil et de trahison – il est par exemple montré comment le trahi préfère parfois ignorer, élaborer des scénarios inquiétants, plutôt que simplement interroger pour connaître la...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de Un secret