Une saison au Congo

par

Acte II

Le deuxième acte s’ouvre avec Mama Makosi et d’autres femmes qui se trouvent réunies dans le bar évoqué plus haut. Lumumba et Mokutu, accompagnés d’amis, y pénètrent. Ils discutent tandis qu’un fou arpente le bar critiquant à tout vent les noirs, les dirigeants… La Mama Makosi invite Lumumba à un évènement qu’elle organise. Il accepte son invitation et assure qu’il sera présent accompagné de ses ministres. Les critiques du fou semblent l’avoir éclairé sur la prochaine action à entreprendre afin de libérer son peuple d’un mal qui le mine.

Au cours d’une réunion des ministres congolais à Kalina, Lumumba est prévenu que le secrétaire-adjoint de l’O. N. U., M. Bunche, insiste pour le rencontrer. La question du Katanga est abordée. Lumumba décide de consulter Hammarskjöld sur l’avancement de la résolution de ce problème. Au cours de la réunion, Mokutu et M’Polo, nommé colonel, s’affrontent verbalement. Lumumba tranche en faveur de Mokutu et M’Polo le met en garde contre celui qu’il accuse de traîtrise. Le directeur de la police les rejoint et dresse un bilan peu glorieux de la situation dans les rues. Lumumba lui donne l’ordre d’arrêter tous les contrevenants, de fermer un journal qui s’attaque au gouvernement et de stopper toute action qui mènerait à la sécession. La scène s’achève sur un chant du joueur de sanza.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Acte II >

Dissertation à propos de Une saison au Congo