L Homme Naît Bon C Est La Société Qui Le Corrompt dissertations et fiches de lecture

Dissertation, philosophie, L'homme est-il-fait pour vivre en société ?

vivre en société ? « Les hommes errants jusqu'ici dans les bois, (…) se rapprochent lentement, se réunissent en divers troupes, et forment enfin dans chaque contrée une nation particulière, unie de mœurs et de caractères (…). », c'est ainsi que Rousseau décrit les premières sociétés dans le Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes. Le sujet nous invite à nous demander ce que représente la société pour l'homme, lui est-elle essentielle : vivre en société, est-ce...

2294  Mots | 10  Pages

Lire le document complet

La société nous dénature-t-elle ou, au contraire, nous humanise-t-elle ?

Faut-il dire que la société dénature l’homme ou qu’elle l’humanise ? ! La société est souvent une réalité bien dure pour l’individu. Depuis la nuit des temps nous nous en plaignons mais il n’en reste, néanmoins, que depuis la nuit des temps, elle existe également. Elle est souvent perçue comme une contrainte, une atteinte à la liberté car en tant qu’état social elle s’oppose à l’état de nature. C’est-à-dire que l’homme qui vit dans un milieu organisé, milieu régi par des règles et des lois...

2131  Mots | 9  Pages

Lire le document complet

Philosophie, rôle des intellectuels dans la société moderne

plupart du temps. Après leurs études, quel est le rôle des intellectuels dans une société comme la nôtre? Dans un premier temps, ils doivent comprendre la société et son fonctionnement et dans un deuxième temps, comprendre la pensé des hommes qui composent cette société. Tout d’abord, pour comprendre la société, il faut savoir comment elle a été créée. Deux grands philosophes se sont penchés sur la raison d’être de la société, son origine : Thomas Hobbes et Jean-Jacques Rousseau. Les deux ont commencé...

883  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

L'homme naît-il fondamentalement bon ou mauvais

années passent plus la compréhension du bon et du mal se développe. C'est là que le choix de bien agir ou pas se fait. Ce choix reviendra tout au long de notre vie et c'est notre décision qui fera de nous des hommes bons, ou mauvais. Tout ça pour dire qu'en début de vie, il se peut que l'absence d'expérience avec la société et avec le monde en général ne nous permet pas de juger la nature d'un acte et dans ce cas là, nous empêche d'être considéré comme comme bon ou pas. En effet, vous ne direz pas d'un...

1413  Mots | 6  Pages

Lire le document complet

la société dénature l'homme ou l'humanise t'elle ?

Faut-il dire que la société dénature l’homme ou qu’elle l’humanise ? La société dénature-t-elle l’homme ou l’humanise-t-elle ? Tout d’abord il faut comprendre que la société est : « un milieu humain dans lequel quelqu'un vit, caractérisé par ses institutions, ses lois, ses règles. » Il faut aussi savoir que le mot homme par extension l’humain est celui « qui possède les caractéristiques spécifiques de l'homme en tant que représentant de son espèce. » Et enfin, les mots : humaniser et dénaturer...

856  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

La société nous corrompt-elle ?

La société nous corrompt-elle? Du latin socii la société est difficilement définissable par la pluralité des sens qu'elle peut prendre. Ainsi Hegel définit la société non seulement comme le moment de la réalisation encore abstraite des intérêts privés, mais surtout comme une opposition totale à la définition de l'État. En effet, la société est le moment de la particularité, celui dans lequel l'individu poursuit ses intérêts propres. C'est aussi le moment intermédiaire entre la famille et l'État...

1302  Mots | 6  Pages

Lire le document complet

L'honnête homme et le courtisan

faire dans une circonstance donnée, c'est avoir le goût bon et les manières bonnes, comme on aurait dit à l'époque. La société policée du XVIIe siècle, composée principalement de l'aristocratie ancienne (dite "d'épée") et de la noblesse parlementaire (de "robe"), auxquelles s'agrège peu à peu la partie riche et éduquée de la bourgeoisie, cherche à formuler les règles idéales du comportement social sous le nom d'honnêteté, d'honnête homme. Mais il y a deux sortes d'honnêteté: l'une mondaine, l'autre...

574  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

La société

La société. Aristote affirme que l’homme est par nature un animal politique. Peu importe dès lors que la société soit née d’un groupement d’individus, car ce groupement et la vie en société qui en résulte n’ont rien d’arbitraire ni de conventionnel, mais sont conformes à la nature. Toutefois, dans l’Antiquité, les hommes qui n’appartenaient pas à la cité, et donc à la société, étaient appelés des barbares. On les considérait alors comme sous-cultivés, cruels ou féroces. C’est ainsi que certains...

1883  Mots | 8  Pages

Lire le document complet

Societé et biologie

Société et biologie : Introduction : Il n’est pas sûr que la notion de société ne s’applique qu’à l’homme. Le monde animal (et déjà le monde végétal) montre que les membres de certaines espèces se comportent comme des êtres sociaux. Peut-on alors parler de sociétés animales ? Comment fonctionnent-elles ? Comment les sociétés animales se différentient-elles les unes des autres et surtout des sociétés humaines ? Autre question : L’homme peut-il survivre sans la société ? Il faut...

9422  Mots | 38  Pages

Lire le document complet

La nature à fait l'homme bon mais la société le déprave

nature a fait l’homme heureux et bon mais la société le déprave et le rend misérable » Jean-Jacques Rousseau De nos jours, nous voyons de plus en plus l’impact de notre société de surconsommation sur les comportements humain. Notre société ôte beaucoup de qualités que la nature nous a octroyées, cela Jean-Jacques Rousseau l’avait déjà bien compris à son époque, au XVII éme siècle. Il affirma même que : « La nature a fait l’homme heureux et bon, mais la société le déprave et le rend misérable »...

1073  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !