La Raison Du Plus Fort Est Toujours La Meilleure La Fontaine dissertations et fiches de lecture

1 - 10 de 500

Colle de philosophie "la raison du plus fort est toujours la meilleure"

« La raison du plus fort est toujours la meilleure » Introduction « La raison du plus fort est toujours la meilleure » La Fontaine choisit de mettre en relief cette affirmation proverbiale en la plaçant au début de son apologue Le Loup et l’Agneau. Cette fable, « objet parfait » selon André Gide, met en scène un dialogue entre le « fort », le loup, et le « faible », l’agneau. L’issue de leur rencontre ne fait pas de doute : l’agneau est dévoré par le loup après avoir inutilement avancé des arguments...

2311  Mots | 10  Pages

Lire le document complet

La raison du plus fort

La raison du plus fort est-elle toujours la meilleure ? Analyse des termes du sujet Dans l'affirmation proverbiale "la raison du plus fort est toujours la meilleure", le mot raison aurait pu se mettre au pluriel : les raisons. Ce sont les arguments, les justifications invoquées pour se donner raison, c'est- à-dire se donner l'avantage moral sur son adversaire. Il ne s'agit pas ici de la raison comme faculté, comme dans la définition " l'être humain est un être doué de Raison ". Cependant, seul un...

854  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

La raison du plus fort est toujours la meilleure?

La raison du plus fort est-elle toujours la meilleure ? Dans cette question on met en liaison la forteresse et la raison. En effet, on veut se demander si le plus fort á toujours la meilleure raison, se demander, si la raison que puisse avoir « le plus fort » est nécessairement la correcte et la plus vertueuse. Pour répondre á cette question il faut tout d’abord savoir que la raison est la faculté de l’esprit humain pour distinguer le vrai du faux, de discerner le bien et le mal. Par « fort » on...

2168  Mots | 9  Pages

Lire le document complet

Corpus de texte fables de la fontaine

- Corpus de textes : fables de La Fontaine "Le Loup et l'Agneau" fut publié en 1668. Dans cette fable, le loup désigne la royauté. Il s'adresse à l'agneau à la 2ème personne du singulier "Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?" ( vers 7 ). Cela montre que le loup manque de respect envers l'agneau. L'agneau apparaît comme un sujet du roi. Il s'adresse au loup à la 3ème personne du singulier, ce qui marque le respect : "Sire, répond l'agneau, que Votre Majesté ne se mette pas en colère...

1452  Mots | 6  Pages

Lire le document complet

La raison du plus fort est toujours la meilleure

« La raison du plus fort est toujours la meilleure »  (La Fontaine) Ils étaient des dizaines de milliers à avancer dans les rues froides et austères d’Auschwitz, d’un pas douloureux et épuisé. L’étoile jaune à six branches les condamnait à cette Marche de la Mort. Les Juifs étaient soumis à l’autorité violente du Führer. La raison du plus fort est toujours la meilleure. Elle empêche le faible d’exprimer son opinion et impose son pouvoir illégitime. La contrainte est son mot d’ordre, la...

1104  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

La Fontaine "Le Loup et l'Agneau"

 - Exemple de COMMENTAIRE REDIGE - La Fontaine (1621-1695), Fables, "Le loup et l'agneau", I ; 10, 1668 NB : les passages en caractères gras et entre crochets ne doivent pas figurer sur la copie ; ils permettent ici de mettre en évidence la structure du commentaire [INTRODUCTION] [1- Entrée en matière] La Fontaine (1621-1695) publie son premier recueil des Fables en 1668. Auteur classique, il puise chez les Anciens, le Grec Esope et le Latin Phèdre, la trame de ses fables...

2818  Mots | 12  Pages

Lire le document complet

Commentaire composé : La Fontaine, Fables I, 10, 1670. Le loup et l’agneau

Né en 1621, Jean de la Fontaine est un poète français principalement connu pour ses Fables. La Fable du loup et de l’agneau, écrite en 1670 sous le règne de Louis XIV, dévoile l’affrontement inégal entre deux belligérants et le sort implacable réservé à l’un d’entre eux… le plus faible. A travers ce récit présageant d’une fin inéluctable, la Fontaine dresse un critique cynique du pouvoir en place. 1 – Un affrontement présageant d’une issue inéluctable A) Une présentation ne laissant aucun...

555  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

La fontaine "le loup et l'agneau" commentaire

Jean de La Fontaine, Fables, "Le loup et l'agneau", I ; 10, 1668 Exemple de commentaire rédigé (NB : les passages entre crochets ne doivent pas figurer sur la copie : ils permettent ici de mettre en évidence la structure du commentaire) [1- Entrée en matière] La Fontaine (1621-1695) publie son premier recueil des Fables en 1668. Auteur classique, il puise chez les Anciens, le Grec Esope et le Latin Phèdre, la trame de ses fables (il ne s'en est jamais caché). Comme les Anciens, ses...

3001  Mots | 13  Pages

Lire le document complet

Loi du plus fort

La Loi du plus fort correspond aux situations où une confrontation est résolue par le libre jeu du rapport de force entre les parties en présence. La Loi du plus fort a été notamment discutée par des auteurs tels que Jean de La Fontaine (« La raison du plus fort est toujours la meilleure »1) ou Jean-Jacques Rousseau (« Le plus fort n’est jamais assez fort pour être toujours le maître, s’il ne transforme sa force en droit, et l’obéissance en devoir. De là le droit du plus fort...»2). Tout d'abord...

515  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

Le loup et l'agneaudifférentes réécritures esope phèdre et jean de la fontaine

Réécritures de fables Le plus grand fabuliste de toute l'antiquité est sûrement Ésope, poète grec du VIIe siècle et VIe siècle av. J.-C. C'est d'ailleurs de lui que s'est inspiré Phèdre, auteur du Moyen Âge, dont les qualités formelles de ses fables ne fut pas reconnu. Jean de La Fontaine né en 1621, devient au XVIIe siècle le plus grand fabuliste de tous les temps il apporte à la fable un degré d'accomplissement qui entre dans l'idéal classique. Dans ces trois versions d'une seule fable...

1071  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !