Le Juge Et Le Contrat dissertations et fiches de lecture

1 - 10 de 500

Le juge et le contrat

qu’elles ont acceptées dans les termes du contrat. Cela doit être respecté par le contractant et par le juge qui devra en cas de litige trancher dans le respect de ce contrat. L’objectif du contrat est de créer des obligations entre les contractants. Le juge, à l’égard des contrats, est tenu de respecter le contrat en tant qu’acte exprimant la volonté des parties, et il doit de fait le faire appliquer. S’il existe un doute quand à l’interprétation du contrat et que les cocontractants ne parviennent...

2004  Mots | 9  Pages

Lire le document complet

Le juge et le contrat

Le juge et le contrat. Principe: Parties modèlent contenu obligationnel du contrat Juge inclut des obligations dans le contrat (sécurité, information) Jp peut évoluer et donc affecter le contenu obligationnel Juge interprète en cas de litige entre les parties Modification du contrat Brainstorming: contrat = L des parties. Contrat qui s'impose au juge. On va donc voir tous les cas où il s'auto-limite. 1156 → le juge est censé interpréter selon la commune intention des parties...

656  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

Le juge et le contrat

LE JUGE ET LE CONTRAT Quel est le rôle du juge vis-à-vis du contrat ? En quoi le juge est-il concerné par le contrat ? Est-ce qu’il intervient dans le contrat ? Pourquoi toutes ces questions ? Parce qu’il faut préciser que le juge est tiers par rapport au contrat. Effet relatif du contrat signifie que seules les parties deviennent créancières ou débitrices en vertu du contrat. Le juge n’intervient donc pas dans le contrat en tant que partie mais bien en tant que tiers. Ainsi, lorsqu’on dit...

742  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

Le juge et le contrat

Dissertation, Le juge et le contrat On dit souvent que le juge a été érigé en « ministre de la volonté des parties ». Ceci résulte notamment de la nature même du contrat. En effet, l'article 1101 du Code Civil définit le contrat comme une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent envers une ou plusieurs autres à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose. Or, il faut rappeler la volonté des rédacteurs du code civil de confirmer la tendance de l’époque et d’assurer la...

4681  Mots | 19  Pages

Lire le document complet

Le juge et le contrat

droit civil dissertation : Le juge et le contrat M.Lécuyer, dans son article « Le contrat, acte de prévision », paru dans l’œuvre « Mélanges en hommage à F.Terré, L’avenir du droit » publié en 1999, a énoncé « On ne peut rien contre l’effet du contrat, produit automatique et instantané de l’accord des volontés… ». Ainsi, le droit des contrats est gouverné par la théorie de l’autonomie des volontés. Le contrat défini à l’article 1101 du Code Civil comme étant « Une convention par laquelle une...

2240  Mots | 9  Pages

Lire le document complet

Le juge et le contrat

Dissertation: le juge et le contrat Comme dit l'adage de Domat, « Pacta sunt servanda », les conventions doivent être respectées. Le code civil définit le contrat dans son article 1101 comme "une convention par laquelle une ou plusieurs personnes s'obligent, une ou plusieurs autres, à donner, à faire ou à ne pas faire quelque chose". Par ailleurs, le code civil dispose que "les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites". Un contrat est alors une manifestation...

2578  Mots | 11  Pages

Lire le document complet

Le juge et l'intangibilité du contrat

Séance 9 : Le juge et le contrat Dissertation : Le juge et l’intangibilité du contrat La signification juridique de l’intangibilité du contrat est la qualité d’un contrat qui ne peut pas être changé. L’emploi de « et » met en rapport cette intangibilité et le juge. Alors en d’autres terme le sujet serait «  le juge et la non modification par lui du contrat ». Il convient tout d’abord de s’intéresser à la définition légale du contrat. Le contrat est stipulé à l’article 1101 du Code...

2830  Mots | 12  Pages

Lire le document complet

Juge et intangibilité du contrat

principe de la force obligatoire du contrat, en disposant que « les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites ». Dans une approche subjective du contrat, relayée par la théorie de l’autonomie de la volonté, le contrat est envisagé comme l’expression de la volonté des parties de s’engager. Et parce que les parties sont aptes à mesurer la portée de leur engagement, l’expression de leur volonté de contracter va rendre le contrat obligatoire. C'est-à-dire qu’un individu...

2776  Mots | 12  Pages

Lire le document complet

Le juge et l’intangibilité du contrat

« Le juge et l’intangibilité du contrat » L’influence du droit canon sur le droit commun est assez évidente à la lecture de notre Code civil. En effet, on y retrouve de nombreux éléments chers à la matière, tels l’honnêteté ou le respect de la parole donnée. En outre, c’est sans doute sous l’influence de ce droit que les rédacteurs du Code ont écrit l’article 1134, qui dispose dans son alinéa premier que « les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites »...

2306  Mots | 10  Pages

Lire le document complet

Le juge et l'intangibilité du contrat

Hufnagel Séance de Td n°9 : Le juge et le contrat Dissertation : « Le juge et l’intangibilité du contrat » L’article 1134 du Code Civil de 1804 inspiré par la célèbre phrase de Domat dispose selon la formule suivante: « Les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites ». Cet article du Code Civil, non modifié depuis sa rédaction en 1804, permet d'obtenir une grande stabilité et sécurité juridique en rapprochant le contrat de la loi. Il n'est pas possible...

3072  Mots | 13  Pages

Lire le document complet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !