Analyse de pratique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1606 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une prise de sang




Les acteurs :

Mme B mesure 1m46 et pèse 51 kilos, elle a donc un IMC égal à 21.
Elle est née le 22/05/1926 en Algérie. Elle est arrivée dans le Nord de la France à St Quentin à l’âge de 22 ans.
Elle est la troisième d’une fratrie de cinq enfants ( 3soeurs et 1 frère qui est décédé ).
Son père est décédéd’un accident de tracteur quand elle avait 4 ans.
Elle fut élevée par sa grand-mère et les grands frères de celle-ci qui voulaient tout gérer. Elle a été victime de maltraitance physique et morale durant son enfance.
Elle a obtenu le brevet de couture.
Elle a travaillée comme cuisinière et à été en retraite à l‘âge de 65 ans. Et son mari était contrôleur chez Peugeot ainsi que maire du village deCunelières. Il avait une très bonne entente conjugale. Ils eurent 3 enfants. Une de ces filles est sa tutrice.
C’est une femme très autoritaire et hyperactive. Elle est extrêmement généreuse, chaleureuse et altruiste. Mais elle savait toujours prendre du temps pour elle. Ces loisirs sont le jardinage, le dessin, le chant, la peinture dans laquelle elle se refugia après la mort de son mari.
Elleest atteinte d’une démence Alzheimer.

Une infirmière du service.

Moi, une élève infirmière de 2ème année.

Choix de la situation :

J’ai choisis de prendre une prise de sang comme situation au vu des nombreuses normes d’hygiènes qu’il faut respecter durant cet acte comme le port de gant, la désinfection, le tri des déchets… Pendant, l’observation d’une prise de sang plusieurs de cesnormes n’ont pas été respectées j’ai donc décidée de les analyser et d’en expliquer les causes et les conséquences afin de pouvoir proposer des solutions.

Description de la situation :

Le troisième jour de mon stage, j’accompagne l’infirmière de 6h pour faire une prise de sang à madame B. C’est un contrôle du TP et INR car la patiente est sous AVK. L’infirmière me propose de m’expliquer et deregarder la prise de sang afin de pouvoir faire les prochaines, je lui dis oui car je n’en est réalisée que très peu et je ne suis pas très sure de moi, je préfère revoir l’acte.
L’infirmière frappe à la porte de la patiente, elle rentre avec le chariot de soin et lui explique pourquoi on est là. L’infirmière prépare son matériel : une aiguille, les tubes, un vacutainer qu’elle à récupérer dans lebac de désinfection le matin. Elle se frictionne les mains à la solution hydro alcoolique. Elle cherche une veine sur la bras de la patiente, pose le garrot et désinfecte la zone choisie. Elle pique la patiente en la prévenant, elle remplit ses tubes. Elle enlève le garrot, retire l’aiguille, la re-capuchonne et la met dans son haricot. Elle passe un coton sec à l’endroit où elle a piquer lapatiente et lui met un pansement. Tout en retournant vers la salle de soin, elle met les tubes dans le sachet. Elle remet le chariot dans la salle de soin et monte à l’étage déposer le sachet pour que les tubes partent au laboratoire.

Analyse :

* Le chariot de soin :

Il a été emmené dans la chambre de la patiente sans être désinfecté après avant de retourné dans la salle de soin. Il peutêtre contaminé et contaminer les autres professionnels de santé qui vont le toucher, ou les autres patients qui vont le toucher dans le couloir ou qui vont être en contact avec si le chariot est amené à entrer dans leur chambre aussi.

Solution : Ne pas faire rentrer le chariot de soin dans la chambre de la patiente. Le laisser dans le couloir et n’emmener dans la chambre qu’un plateau avec lematériel nécessaire, qu‘il faudra mettre dans le bac de décontamination ensuite dans la salle de soin. Sinon, si on décide de faire entrer le chariot de soin dans une chambre, il faut ensuite le désinfecté entièrement avant de le réutiliser, ce qui prend plus de temps mais n’est pas faux au niveau des normes d’hygiène.

* Le lavage de main :

L’infirmière c’est seulement frictionner les...
tracking img