Analyse externe ducova

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3443 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le marketing
MRK-65344-S

Analyse externe de la chaudière FireSand comme technologie de disposition des déchets municipaux

Table des matières

Introduction 3
Le produit Firesand et le marché ciblé 3
Gestion actuelle des déchets au Québec 4
La mission d’activité 4
Macro-environnement 5
Opportunités au niveau du macro-environnement 5
Resserrement des normesenvironnementales (politique) 5
Tendance écologique (socio-culturel et politique) 6
Augmentation de la quantité de déchets 7
Crise économique 7
Tri et collecte sélective des déchets 8
Menaces au niveau du macro-environnement 8
Incertitude face à une nouvelle technologie et délai d’octroi de permis 8
Micro-environnement 10
Opportunités au niveau du micro-environnement 10Taille réduite : conquête des petits marchés et partenariats 10
Génération d’énergie à faible coût : valorisation énergétique des déchets 11
Menaces au niveau du micro-environnement 12
Soutien après vente et formation 12
Environnement concurrentiel 12
Pouvoir de négociation des fournisseurs 13
Opportunités au niveau de l’environnement concurrentiel 13
Non intensité dela concurrence 13
Menaces au niveau environnement concurrentiel 13
Nouveaux entrants 13
Produits de substitution 14
Pouvoir de négociation des clients 14
Conclusion 14
Matrices des opportunités et des menaces 15
Médiagraphie 16-17

Introduction

Cette analyse externe présente une étude du marché potentiel de la disposition des déchets municipaux par combustiondans la chaudière FireSand commercialisée par l’entreprise Ducova.

Le produit Firesand et le marché ciblé

La chaudière FireSand est une fournaise utilisant la technologie du lit fluidisé pour optimiser la combustion des particules. Le lit fluidisé, formé par le nuage de sable entraîné par des jets d’air, maintient les morceaux de la matière combustible en suspension; ceux-ci ayant toute leursurface exposée à la combustion et étant attaqués et réduits en particules plus fines par l’abrasion du sable se consument avec une efficacité très élevée. Cette méthode permet de brûler des matières dont le taux d’humidité est élevé, ce qui est difficile ou impossible avec les fournaises standards. De plus, puisque la combustion est très efficace et que la chaleur du sable constitue une formed’inertie thermique, aucun apport de gaz n’est nécessaire une fois la fournaise en marche.

Le marché visé par la présente étude est celui de la combustion des déchets municipaux, en complément ou en remplacement des incinérateurs actuels et des sites d’enfouissement. La zone ciblée pour cette analyse est la province de Québec.

L’avantage principal de cette technologie est son taux élevé decombustion qui permet des niveaux de rejets très faible en résidus et en émanations et sa différence majeure par rapport aux autres chaudières de ce type est sa taille relativement réduite.

Un marché connexe qui pourrait être envisagé en même temps est celui de la valorisation énergétique des déchets comme la production d’électricité par une turbine entraînée par de la vapeur d’eau générée par lacombustion.

Gestion actuelle des déchets au Québec

À l’heure actuelle, selon le site du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, la gestion des déchets au Québec est effectuée de la façon suivante : les matières résiduelles dont on veut disposer sont acheminées vers les 64 lieux d’enfouissement sanitaire, vers les quelques 400 dépôts de toutes sortes (en tranchée, enmilieu nordique et de matériaux secs) ou vers les 3 incinérateurs. La grande partie des déchets solides aboutissent dans les lieux d’enfouissement sanitaire. Bien que la moitié d’entre eux utilisent la capacité naturelle du sol pour filtrer les eaux contaminées, l’autre moitié, desservant environ 70% de la population, nécessitent des équipements de captage et de traitement des eaux. Les dépôts...
tracking img