Cas art & surf

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1028 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CAS ART & SURF
DUJAT Erwan et LOPES Janis M1 CMOS

Fiche d’identité de la société
• Chiffres clés:

– – – – 

Forme juridique : SA depuis 1986
Capital : 228673 € détenus à 99% par la famille CA en 2000 : 3,30 M€ Nombre de salariés : 22 salariés Sites de production: Usine A : siège social installé à Capbreton, une partie du local sert à l’entreposage des produits et des matériels, etune autre à la fabrication de planches de surf artisanalement (650 m2).

 Usine B: site de production installé à Saint-Vincent de Tyrosse, le local possède plusieurs machines permettant de fabriquer en série des produits standardisés (1050 m2 avec une possibilité d’agrandissement d’environ 4000 m2).

• Activités de l’entreprise :

fabrication artisanale sur mesure de planches de surf,fabrication de planches de surf en série, commercialisation d’accessoires et de vêtements.

• Dirigeants:
– Shepard Père : Président de la SA, détient 68% des parts – Shepard fils : Directeur Général, détient 31% des parts

• Organigramme de la société:
Président (Monsieur SHEPARD père)

Secrétaire
Comptable Directeur Général (SHEPARD fils) Secrétaire

Transport (2 personnes) Usine AProduction (3 personnes)

Usine B Production (5.5 personnes) Sérigraphie (1 personne)

Manutention (1 personne)

Diagnostic de la société
• Analyse interne: Forces
- Localisation: Au total , plus de 385 entreprises travaillent dans cette
industrie sur la côte aquitaine et elles emploient près de 3200 personnes. Le chiffre d’affaires qu’elles génèrent est proche de 1,1 milliard d’euros, ce quien fait de loin la première région européenne. En effet, on y trouve : - les principaux centres de décisions européens, - les centres de design et de conception majeurs (innovation, R&D), - les fonctions essentielles à la définition des stratégies globale sur le continent européen : directions commerciale, marketing, financière, RH.

- Image de l’entreprise: Qualité

des planches de surf etinnovation

- Offre: standardisée et personnalisée - Personnel: bonne formation et fidélité des employés - Situation financière de la société: Augmentation de la clientèle de
55% depuis sa création et croissance des ventes de 115%.

• Analyse interne: Faiblesses
- Approvisionnement et logistique: ruptures de stocks, coût de
transport important à cause de la provenance des matériels (USA,Afrique du sud et Australie), livraisons désorganisées et coûteuses.

- Infrastructures: l’usine A est vielle et mal entretenue et l’usine B n’est pas
assez exploitée

- Outils de production:

Usine A = besoin d’une machine de découpe et le matériel utilisé date des années 80. Usine B = besoin de nouvelles machines pour poncer et mouler.

- Management défaillant : organigramme ne définit pasla responsabilité
des employés, jalousie entre le personnel de l’usine A et de l’usine B, cadence de travail variante (« comportement australien »), mauvaises habitudes prises,…

- Force de vente: pas de politique de sponsoring, pas d’objectifs de CA par
commerciaux, négociation des prix non contrôlée)

• Analyse externe: Opportunités - Zone géographique: 5 zones en France + possibilité decroissance à
l’international(Espagne,…).

- Secteur en constante croissance: culture du surf en développement
en France et à l’international depuis les années 60.

- Commercialisation de nouveaux produits: développer offre
textile (=améliorer image de l’entreprise) et possibilité de fabriquer d’autres types de planches(windsurf, longboard, wakeboard,…).

- Canaux de distribution:distributeurs spécialisés, écoles de surf, artisans
shapers, enseignes vestimentaires urbaines et particuliers. - Communication: possibilité de sponsoring compétitions internationales (ASP, WQS…) et surfeurs, création d’un service marketing

• Analyse externe: Menaces
- Clientèle volatile: clientèle jeune, fidèle tant que l’offre est attrayante - Saisonnalité du surf: sport pratiqué lors des...
tracking img