Chaussures

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4883 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Gay Marketing précurseur du Marketing Communautaire ?

[pic]

I. le marketing gay

Introduction
En marketing, pour être rentable, un groupe de consommateurs cible doit être facilement accessible, mesurable et identifiable ; c'est-à-dire exactement le contraire de la communauté Gay qui est fortement hétérogène, assez difficile à cibler et minoritaire.
Il est encore assez difficileaujourd’hui de dénombrer le nombre d’homosexuels, ils pourraient représenter 10%[1] de la population française, ce qui pourrait correspondre à plus ou moins 3 millions de personnes, mais sans aucune certitude.

En se basant uniquement sur les personnes qui se déclarent ouvertement gay, la communauté Gay serait composée à 85%[2] d’hommes et pour la plupart ceux-ci auraient des professions de typeslibérales, artistiques, ou seraient cadre. Selon certaines estimations ils auraient un revenu annuel qui tournerait autour de 24 000 € par an. Les ¾ de cette population vivrait dans les grands centres urbains, ou les villes de plus de 100 000 habitants[3].
Seul ¼ vivraient en couple, on parle alors de  « DINK » (double income, no kids). Les Gays seraient parmi les internautes les mieux équipés de laplanète, 83% d’entres eux surferaient régulièrement (une fois par jour au moins).
Le gay marketing s’intérresse d’ailleurs prioritairement à cette population pourtant minoritaire au sein même des gays, mais qui est la seule à s’identifier clairement.

A. Les débuts du marketing gay : un marketing de niche

La communauté gay telle que décrite en introduction est de plus en plus demandeuse deservices spécifiques prenant en compte leurs particularités. Cette demande se faisant de plus en plu pressant à mesure que la visibilité de la communauté et son acceptation sociale progresse.
Dès 1989 est crée en France le syndicat national des entreprises gay[4] regroupant plusieurs centaine d’entreprises visant à fournir un service spécifique aux gays, entreprises souvent dirigées par des gayeux-mêmes. Sans surprise, on trouvera parmi les fondateurs des entreprises issues essentiellement du secteur de la restauration ainsi que des bars et des clubs et de la presse. Pour ces entreprises communiquer à destination des gays est une évidence puisqu’ils constituent leur cœur de cible voire leur cible unique.
Au fil des ans, ces services et produits à destination exclusive des gays ontatteint des secteurs les plus variés : étant souvent plus cultivés que la moyenne et bon consommateur de spectacles, théâtres, musées le site adventice.com est devenu leader dans le cadre de cette vente ciblée. De part un budget vacances plus élevé que la moyenne (car pouvoir d’achat plus important) et d’une plus grande flexibilité de leur emploi du temps, ils sont d’avides consommateurs de voyages.Ils sont donc fortement sollicités par différents opérateurs spécialisés comme « gay voyages » ou « attitude travel ». En France ces deux agences proposent des destinations explicitement « Gay-Friendly » comme San Francisco, Key West, Mykonos ou encore Ibiza.

[pic]

Par ailleurs, une population ayant un niveau de vie plus élevé que la moyenne et qui plus est ayant une tendance à surconsommersera bien évidemment la cible d’institutions financières. Certaines banques comme Citybank ou encore American Express font la promotion de comptes communs et mettent en valeur la signature commune de deux membres du même sexe (exemple : la « Rainbow Card » aux USA)[5]. Il y a même eu l’apparition de compagnies d’assurances homosexuelles : ainsi le SNEG a négocié un contrat de groupe avec lamutuelle MGS, avec une tarification et des prestations adaptées.

Les secteurs traditionnels sont néanmoins toujours très présents. Ainsi les médias spécifiquement gays restent nombreux que se soit dans le domaine de la presse écrite, les principaux titres étant : Têtu : mensuel culturel, leader de la presse gay, 50 000 exemplaires.Préférences : mensuel des nouveaux genres, 30 000 exemplaires....
tracking img