Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1910 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
ZOOM SUR Monsieur N¤V

Salut Monsieur Nov, pourrais-tu tout d’abord te présenter pour nos lecteurs qui ne te connaissent pas
Ok bon ben moi c’est Monsieur Nov. J’ai 24 ans et j’ai commencé la musique vers l’âge de 15 ans. J’ai commencé par faire des instrus, puis très vite, instinctivement je me suis mis à chanter sur mes compos. Par la suite,j’ai eu un premier contact avec le label Colored Music, j’ai lancé mes premiers sons sur la toile via Myspace, puis j’ai fais des scènes…mais au final, c’est un peu venu par hasard, de manière empirique.
Mais au fait, pourquoi NOV ?
N.O.V. pour New Original Vibe. Au départ, ça devait être le nom d’un groupe qu’on voulait former avec des potes au lycée façon Boyz II Men pour gérer les go(traduction : les filles pour ceux qui n’ont pas compris) mais au final ça ne s’est pas fait parce personne n’était réellement motivé. Alors quand j’ai commencé a me faire une image, j’ai décidé de garder ce pseudo, en souvenir du lycée.
Tu as beaucoup d’influences Hip Hop, New Soul, écoutes-tu d’autre styles musicaux comme du jazz ou du rock par exemple ?
Oui, j’écoute pas mal de jazz à la radioessentiellement. J’aime en particulier un artiste qui s’appelle Robert Glasper. Maintenant mes artistes préférés restent tout de même des chanteurs soul et R&B.
Quand j’ai écouté BCJC , un des titres de ton nouvel album Groove Therapy, j’ai tout de suite pensé à Musiq Soulchild et à son titre « Buddy », surtout dans ton flow entre le rappé et la chanté. Est-ce pour toi un modèle ?
Lorsque j’aiécouté son morceau Justfriends pour la première fois, ce fut une révélation donc effectivement je le considère comme un modèle. Mais pas dans le sens où j’essaie de le copier à la lettre, mais plus dans son parcours et dans sa musicalité.
Dans ton nouvel album, on remarque que tu as composé, réalisée et interprété tout tes titres ; si demain tu devais faire un featuring, avec qui aimerais-tucollaborer ?
Il y a des artistes que j’apprécie, que je trouve talentueux mais de la à faire un featuring... (Monsieur Nov réfléchit…). Dans l’immédiat au sein de la scène française, je n’en vois pas. Maintenant, je ne serais pas contre collaborer avec des producteurs comme Dr Dre, Timbaland, Pharrell ou Raphael Saadiq mais bon... on peut toujours rêver…
Tu considères Groove Therapy comme ton premiervrai album, qu’en est-il de Sans Dessus 2 Soul ?
Sans Dessus 2 Soul est un album que j’ai sorti à la hâte car à l’époque, j’avais composé la chanson Laissez Nous Pleurer qui avait été diffusé en radio et à partir de là, le buzz est monté. On a sorti cet album dans l’urgence pour avoir une présentation musicale qui servirait de mise en bouche. Mais j’avais déjà en projet cet album à l’époque, àsavoir Groove Therapy.
Je serais curieux de savoir comment Monsieur Nov compose. Par quoi commences-tu : par le texte, par l’instru ? Dis-nous tout !
Ça dépend. La plupart du temps, je compose dans le train (ou plutôt devrions-nous dire : le RER : la classe, lol). Des bouts de texte me viennent à l’esprit et au fur et à mesure, je les structure jusqu’à avoir un squelette de chanson et à partirde là, je pose une instru dessus mais parfois c’est l'inverse, la mélodie me vient avant les mots.
Revenons sur ton album Groove Therapy et en particulier sur ton titre «Tous les jours, tous les soirs » : tu oses avec les mots, oses-tu avec les mains ?
Bien sûr ! Ce morceau est le reflet de ce que je fais et de ce que tu peux faire quand tu es avec ta copine ou ton copain. Je voulais trouverles mots justes sans tomber dans le vulgaire pour que justement ça sonne sensuel et non pas sexuel…
Dans ton album, on voit que tes textes sont assez légers, te vois-tu plus tard écrire des textes plus socialement engagés ? Y’a-t- il des choses qui te révoltent aujourd’hui ?
J’écris les morceaux en fonction de mon humeur. Ces derniers temps, je n’ai pas eu souvent l’occasion de m’informer car...
tracking img