Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4520 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
A Turin, Rousseau devient valet au service du comte de Gouvon. Il est secrètement amoureux de Mlle de Breil, la petite-fille du comte. Mais la distance sociale l’empêche de faire connaître ses sentiments. Or une occasion se présente pour lui, de faire valoir son mérite : c’est au cours d’un grand dîner.
Ier axe de lecture : Un moment privilégié pour le valet Rousseau
Laprogression du texte
Le 1er § présente les circonstances qui permettront au jeune Rousseau de briller en société :
- circonstances temporelles : " On donnait ce jour-là un grand dîner "
- rôle du hasard : " Par hasard on vint à parler de la devise […] qui était sur les tapisseries "
Le 2ème § donne la parole au jeune Rousseau, au discours indirect : " Alors je dis que je ne croyais pas que " : lelecteur suit alors les étapes du raisonnement de Rousseau devant les convives.
Le 3ème § s’attarde sur l’admiration des convives et le triomphe du jeune Jean-Jacques
 La convergence des regards vers le valet
Le narrateur est ici au centre des regards (comme le confirme ce champ lexical) : il retient d’abord l’attention du comte (" Le vieux comte […] ayant jeté les yeux sur moi, il vit que je souriais") : le comte devine les qualités d’intelligence de son valet.
Puis gradation : " Tout le monde me regardait " : tous les regards de l’assistance convergent vers lui.
Puis deux coups d’œil successifs de Mlle de Breil (" daigna me jeter un second regard ", " levant derechef les yeux sur moi ") : le valet retient enfin l’attention de l’aristocrate qui le dédaignait.
Ces regards jouent un rôleprimordial ici, car c’est par eux que le mérite du valet est reconnu.
 IIème axe de lecture : Une revanche sociale
Le valet triomphe ici de l’aristocratie, même provisoirement. L’ordre social est renversé : " Ce fut un de ces moments trop rares qui replacent les choses dans leur ordre naturel, et vengent le mérite avili des outrages de la fortune " : Rousseau est sensible à l’inégalité entre lesclasses sociales. Cet épisode permet au valet qu’il est de triompher de l’aristocratie.
Une série d’inversions
Dans le texte, plusieurs expressions sont inversées :
" je vis avec beaucoup d’étonnement le maître d’hôtel " : au début, c’est le valet qui est étonné par la tenue du maître d’hôtel dont il ne comprend pas la signification (" épée ", " chapeau ") : code incompréhensible pour lui.
"Tout le monde me regardait […] On ne vit de la vie un pareil étonnement " : à la fin, c’est la noble assistance qui est étonnée par le valet.
" je souriais sans oser rien dire " # " Tout le monde me regardait et se regardait sans rien dire " : au début, le valet n’ose pas prendre la parole ; ensuite, c’est l’assistance qui est muette d’admiration.
Ces inversions stylistiques suggèrent lerenversement de l’ordre social (valet / aristocratie) et la revanche de Rousseau.
Le pouvoir de la parole
C’est par la parole que le valet va être reconnu socialement. Il utilise un discours pertinent, mais reste très mesuré : il ne se moque de personne.
- un discours pertinent : seul le valet Rousseau sait expliquer une étymologie savante (référence au latin : " fiert " vient de " ferit " = il frappe)- un discours plein de retenue : mais le jeune Rousseau ne veut heurter personne. Il utilise des négations (" Alors je dis que je ne croyais pas que le " t " fût de trop " ; " la devise ne me paraissait pas dire ") : évite les affirmations brutales. De plus, accumulation des " que " et des " qui " (" je ne croyais pas que le " t " fût de trop, que " fiert " était [...] qui ne venait pas ") : lestyle mime la réserve du valet.
 IIIème axe de lecture : Un moment de bonheur
- Ce texte insiste sur le bonheur éprouvé par Rousseau : ce dernier devient soudain l’objet d’admiration de toute une assemblée.
Mais ce bonheur est brefcourt, mais délicieux à tous égards " ; " ce fut un de ces moments trop rares " : chez Rousseau, les instants de bonheur sont toujours de courte durée.
- Tout...
tracking img