Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1246 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tableau analytique :
plan :
I l'art de conter
II ironie
III critique

Notre passage est un extrait du conte philosophique Aventure indienne de Voltaire, traduit par l'Ignorant en 1766. Pythagore philosophe, mathématicien de l'antiquité grec a pour devise le respect de la nature et de la vie est confronté à une fête religieuse, où il est sujet de tuer deux indiens opposant aux dogmes.Pythagore va obtenir la grâce de ces derniers par la raison. Mais peu après va périr bruler par un intolérant dans sa maison, ce qui constitue une véritable ironie.
Aussi verrons nous que cette page est marqué par l'art du récit, des éléments de décalages et de distorsions qui forment des indices ironie bien sur au service de la critique philosophique.

Ce passage est représentatif de l'artdu récit propre au genre du conte et nous offre une vision optimisme de la vie ainsi que des effets de réels propre à l'art du récit.
L'extrait témoigne de l'écriture du conte par sa temporalité passé, on remarque du passé simple « avança » L36, « jugea » L55 et également de l'imparfait « tenaient » L38. Le temps emblématique du récit étant le passé simple est le plus souvent utilisé dans cepassage. L'imparfait est au service de la description et le passé simple porte sur l'action le plus généralement. Cette page est également marqué par un schéma narratif propre au conte, situation initiale, perturbation, péripéties, dénouement, situation finale. Lors de la situation initiale, en effet les personnages « les juges » sont ici décrit et leurs caractères sont expliqués, ce passageappartient au genre du conte, conte marqué ici par l'optimisme de Pythagore. On retrouve avec Pythagore la quête du jeune héros éponyme annoncer par une écriture typique du récit qui confirme de nombreuses pérégrinations à venir à travers le monde. Cet art du récit est fortement souligné par la description des personnages.
Voltaire nous offre ici une vision idéalisé de la situation initiale en effetla description de personnages est marqué par une caractérisation hyperbolique méliorative . Les juges sont décrit comme « honnête homme fort » L44, « sages » L45. Ces descriptions sont marquées d'un optimisme béat propre au conte. Par ailleurs dans ce texte se trouve un zoom, un agrandissement du plan. En effet on note une description approfondi « de la foule » L36 qui finit à la « main desjuges » L40. Cela fait parti du registre pittoresque, registre caractéristique au genre du conte,la scène est imagé,elle peut donc être peinte. Si les personnages sont essentiels au conte les lieux le sont aussi, les Indes ici symbolisent une vrai touche d'exotisme dans l'antiquité grec et crée donc un univers irréel caractéristique de l'écriture de ce dernier. Mais néanmoins on ne peut pas parlerde merveilleux, il s'agit plutôt là d'effet de réels, les rituels religieux nous le rappel ainsi que le terme tribunal. Cet idéalisation est fortement marqué par l'énonciation type du conte.
L'énonciation présente ici est propre au conte par ses tournures de phrase. Une certaine oralité est ressentie cependant avec une approche direct avec le lecteur, « il avança avec la foule jusqu’à laplace publique et ce fut la qu’il vit un grand bucher allumé » L36, rapportées au moyen du dialogue. Cette parole écrite évoque une vérité en quelque mots, c'est ce qu'on appelle esthétique de la brièveté. Une connivence implicite existe donc entre le lecteur et le conteur. Ce qui donne une vivacité au texte, le dialogue et le récit sont mélangé. L'art du récit témoigne bien de cette énonciation.L'écriture du récit, la présentation des personnages et l'énonciation sont fortement inscrit dans l'écriture du conte de l'apologue. Néanmoins des éléments de décalages et de distorsions sont bien présent et témoignent d'une double énonciation ironique bien sur au service de la critique des philosophes des lumières.

On rencontre en effet dans cette page des éléments de décalages et de...
tracking img