Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (671 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Français

Introduction (3 parties)

Axe 1: Une vie de nécessiteux

◘ Le changement de classes sociales
◘ La dure réalité de la vie

Axe 2: Une femme usée par le travail

◘ Les conséquencesde la misère
◘ Antithèse: pendant/après le bal

Conclusion (2 parties)

Introduction

La litérature reflète la société des hommes et toute oeuvre peut constituer un témoignage de son époque.Ainsi Mathilde Loisel, héroïne de la nouvelle « La Parure » publiée en 1885 par Guy de Maupassant dans le recueil Contes du Jour et de la Nuit, va connaître la vie misérable des nécessiteux ainsique ses conséquences.

En effet, après avoir malencontreseument perdu la Parure de Mme Forestier, Mr et Mme Loisel seront ammenés à rembourser une dette « effroyable », et ce pendant 10 longuesannées.

Il s'agira donc de nous interroger sur la façon dont une vie peut complètement changer.

Nous analyserons dans un premier temps la vie de dur labeur que va connaître Mathilde puis nousconstaterons la transformation physique et morale de celle-ci au bout de ces 10 longues années pour finalement nous interroger sur la vie qu'aurait pu connaître Mme Loisel sans la perte de la Parure.

Unevie de nécessiteux

◘ Le changement de classe sociale

L'auteur utilise le procédé de l'anaphore du déterminant « on » : « on renvoya la bonne, on changea de logement, on loua sous les toits unemansarde » pour insister sur le fait que Mr et Mme Loisel ont dû renoncer à énormément de choses et, finalement, vivre comme des pauvres et même manquer du nécessaire pour vivre.

Les expressions «les poteries grasses », « vêtue comme une femme du peuple » et « marchandant, injuriée, défendant sou à sou son misérable argent » marquent bien la déchéance de l'héroïne.
Ici, l'adjectif «misérable » rapporté à l'argent, rappelle que toutes les choses que possède Mathilde sont devenuent minables, miteuses, même son argent.

L'auteur utilise également le champ lexical de la pauvreté: «...
tracking img