Commentaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire francais

Intro : La poésie est un genre littéraire très ancien aux formes variées, écrites généralement en vers, il existe également des poèmes sous forme de prose. Le passage étudiéqui s’intitule « Don Juan aux enfers » appartient à la section « spleen et idéale » des Fleurs du mal (le célèbre recueil de poème de Charles Baudelaire). C’est un recueil de poésie lyrique qu’ilécrit à la fin de la grande période romantique. Il exprime des sentiments qui sont souvent les mêmes : mélancolie, tristesse, nostalgie… Dans un premier temps, nous allons voire en quoi ce poème est-ilune suite du récit de Molière, dans une seconde partis, nous allons voire la réécriture de Baudelaire et enfin dans une troisième parties nous allons voire les différents personnages présent dans cepoème.

Ce poème de Baudelaire est en quelque sorte une suite au récit de Molière.
En effet, la forme narrativisée de ce poème laisse présager une sorte de suite au roman de Molière.On retrouve l’emploi du passé simple et de l’imparfait qui sont les temps du récit : « descendit » (l1) ; « tordaient » (l6) ; « réclamait » (l9) ; etc… Les 5 quatrains sont disposés sous forme derécits narratifs. On remarque également un respect de la chronologie des évènements (le départ de Don Juan aux enfers, descriptions de la scène, des personnages, de leurs sentiments et la fin du deuil).Le poème est rédigé entièrement à la troisième personne « lorsqu’il » (l2) ; « d’un bras vengeur et fort saisis chaque aviron » (l4) ceci est encore une marque du récit narratif.
De plus,les personnages y sont empruntés au récit de Molière, Don Juan reste le personnage principale puisqu’il donne son nom au titre «  Don Juan aux enfers » comme dans le récit de Molière. Sganarelle luiréclame ses gages : « Sganarelle en riant lui réclamait ses gages » (l9) comme dans le dernier acte de Don Juan. On retrouve également Elvire l’amant de Don Juan : « prés de l’époux perfide et qui...
tracking img