Diagnostique interne meccano

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1124 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|

Diagnostique interne |
Entreprise MECCANO |
|
|
|
De : Lucile Hamchir A : Mme GIRAUD |
24/11/2011 |
|

Rubrique | Points forts | Points faibles |
Produit | * Très forte notoriété * Marque sert de référentiel * Diversification de sa gamme (13 gammes allant de 10 à 250€, destinés aux enfants de 2 à 8ans et plus) * Renouvellement du catalogue * Trèslongue durée de vie * Sophistication du produit pour les nouvelles générations mais conservation de son principe de base et de sa simplicité | * Copie aux Etats-Unis * Forte saisonnalité * Pas de brevet déposé pour la marque à ses débuts * Adaptation du produit au marché étranger * Modèles  « réservés» aux garçons |
Production | * Produits dotés de fonctions électriques ouélectroniques * Environ 40% de « made in France » sur le site Calaisien * Gains de productivité globale de 20% * Production industrialisée * Modernisation des moyens de production * Production en Chine ou en France | * Effondrement du marché espagnol → fermeture filiale * Recrutement difficile de main d’œuvre en Chine * Augmentation du délai de livraison du fait de la productionlointaine * Pénurie de containeurs |
Commercial | * 2005 : référencement par Wal-Mart * Ventes FOB * Partenaires japonais * Débouchés à l’étranger 30 fois plus élevés que la taille du marché hexagonal * Marque passée dans le langage courant et dans le dictionnaire * Discussion avec d’éventuels partenaires asiatiques de renom * Promotions lors des périodes de Noël principalement* Distribution des jouets dans les GMS et magasins spécialisés (Toys « r »us) | * 3 à 4 mois de délais de livraison * Besoin d’adapté le produit aux marchés étrangers |
Ressources humaines | * Rapprochement avec un scientifique reconnu spécialiste de l’intelligence artificielle * Calais : 87 salariés (62 production) * 12 salariés à Hong Kong et 4 à Oxon * Actionnariat familiale| * Coût de la main d’œuvre de plus en plus élevé en Chine * Obligation de formation de la main d’œuvre avec l’électronisation des jouets |
Ressources financières | * Stabilité financière * 34 million d’€ de CA en 2009 * 70% du CA à l’international * Réalise 90% de ses ventes le dernier trimestre * 7% - 10% du CA dans la R&D | * Multitudes de fonds d’investissement → pasautonome * Redressement judiciaire * Différentiel de coût inférieur à 20% * Soutien de 2,2 millions d’€ du FSI * Investissement 3 millions d’€ dans l’automatisation des lignes de conditionnement |
Synthèse

L'histoire de Meccano débute en 1898, aux alentours de Noël, lorsque Franck Hornby invente pour ses fils un jeu de construction fait des pièces métalliques. Sa notoriété se construiten quelques années grâce à la simplicité et à l’originalité de son concept. Après de multiples problèmes financiers, MECCANO est racheté par Alain et Michaël Ingberg en 2000. Ils relocalisent la production des jouets en France et s’imposent sur le marché international comme une entreprise incontournable. Pour comprendre d’où viennent les forces et les faiblesses de cette entreprise, nous avonsdressé un diagnostic interne divisé en 5 axes (produit, production, commerciale, ressources humaines et ressources financières).

En ce qui concerne le produit, il fait partie de ce qu’on appelle une moyenne gamme, accessible à une large clientèle, ce qui a permis une très forte notoriété de la marque (qui sert aujourd’hui de référentiel). On observe aussi une diversification de sa gamme avecsophistication du produit depuis son commencement et un renouvellement du catalogue. Le produit MECCANO conserve son principe de base et sa simplicité avec une très longue durée de vie. Cependant, le produit est copié par une entreprise Etats-Uniennes. Il connait aussi une forte saisonnalité et il doit être adapté aux marchés étrangers.
Du côté de la production, elle s’opère en Chine ou en France...
tracking img