Docx

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le théâtre est-il seulement un art de l’artifice et de l’illusion ?

Introduction

On associe volontiers l'art dramatique au factice. Il est vrai que fondamentalement tout ce qui nous est donné à voir sur une scène de théâtre est une création humaine, donc, au sens premier, artificielle. Le théâtre représente en outre des personnages et des drames que, par convention, nous tenons pour vrai:c'est la définition même de l'illusion, qui renvoie en même temps au domaine de la magie. Peut-on réduire pour autant le théâtre à un art de l'artifice et de l'illusion? Poser cette question, c'est réfléchir au rapport du théâtre avec le réel: est-il totalement séparé de toute réalité, de toute matérialité, de tout ce qui touche précisément à la nature humaine? Nous montrerons d'abord en quoi lethéâtre est un art de l'artifice et de l'illusion. Nous verrons ensuite que, cependant, il est aussi l'expression authentique d'une certaine réalité.

1. Un art de l'artifice et de l'illusion

1. La scénographie donne à voir un univers factice

Le théâtre est un univers dominé par le factice: la lumière des projecteurs peut chercher à imiter celle du soleil, les décors ne sont que des aplats depeinture ou d'habiles agencements de stuc, les armes, fournies par des boutiques spécialisées, sont évidemment incapables de tuer. Dans la période classique, si, d'un côté, la séparation entre le public et la scène, lieu de la fiction, est matériellement établie - rideau, scène surélevée -, d'un autre, on cherche à mettre en place des décors qui établissent une continuité entre l'espace réel etl'espace scénique, par des effets de trompe-l'œil. Les metteurs en scène contemporains s'affranchissent de plus en plus de cette illusion réaliste, et y substituent souvent des décors symboliques. Si l'ambition d'imiter le réel est remisée au second plan, l'artifice demeure toutefois. Dans la mise en scène de L'École des femmes par Viguier, par exemple, le « logis d'Agnès» est une sorte d'espalieren bois, dont les barreaux suggèrent l'idée d'emprisonnement. Ainsi, qu'il soit « réaliste » ou symbolique, l'espace scénique n'a rien de naturel; le spectateur le sait et l'accepte, comme il accepte le discours théâtral, lui aussi dominé par l'artifice.

2. La parole théâtrale est artificielle

La parole théâtrale est fondée sur une convention très éloignée du naturel, appelée la doubleénonciation: lorsqu'un personnage parle, son discours s'adresse, en dernier lieu, au public. Ainsi, lorsqu'il faut informer le spectateur, notamment dans les scènes d'exposition, les répliques des personnages peuvent singulièrement manquer de naturel. Plus encore, les monologues portent l'artifice à son sommet: le personnage, soit pour exprimer ses tourments intérieurs, soit pour renseigner le public,parle seul, tout haut. C'est ainsi que George Dandin, dans la pièce éponyme de Molière, ouvre la pièce en nous confiant ses regrets de paysan marié à une femme noble. Le procédé à un intérêt essentiellement dramatique - le spectateur saisit d'emblée les enjeux de la pièce. En outre, dans le théâtre en vers, le caractère factice de la langue est manifeste: qui, dans la vraie vie, parle en rimes?L’alexandrin au théâtre, au fond, ne fait que rappeler avec force l'idée que toute langue théâtrale est le fruit d'un travail d'écriture approfondi. Même Figaro, dont le monologue en prose semble pourtant naturel, use des ressources poétiques de la langue. Ainsi, lorsqu'il se lamente sur les privilèges de la noblesse, il a recours à une énumération de groupes nominaux de deux syllabes qui accentuent lacharge polémique du propos: « Noblesse, fortune, Un rang, des places » ... Cette recréation poétique de la parole est portée par des intrigues et des personnages eux aussi purement illusoires.

3. L'action et les personnages ne sont que des constructions poétiques

L’action théâtrale est elle aussi éloignée de la réalité. Certains dramaturges n'hésitent pas à s'extraire totalement du...
tracking img