Droit administratif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 56 (13771 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION HISTORIQUE AU DROIT
e

HISTOIRE DES INSTITUTIONS ET DU DROIT FRANÇAIS 5 -18 SIÈCLES

e

Première Partie

LES ORIGINES De l’ ntiquité au Moyen Âge. A Chapitre Premier L l s e’n qi. ee d l t u é g Ai t
« Le droit français trouve ses origines dans la Gaule romaine, l’ apport du christianisme et les conséquences des migrations barbares. Il faut replacer ces origines dans uncadre plus large : l’ Europe, la civilisation occidentale, plus largement, et même l ’ esprit moderne t q’ péi dsr a axdsne d m ne e ui r d éom i u et és u od, l l se s i sont les produits d’ histoire particulière. Ne parle-t-on pas de civilisation judéo-chrétienne ? L’ une expression, quoique juste, est trop réductrice, car il faut immédiatement compléter la liste des facteurs qui ont permis l’apparition et le dvl pm n d ct epi :l se e el àa ost i d sc t politiquement ée pe et e e “sr” iet n f ti lcntu o e oié o t f é itn és organisées1 ».

Il n’s psqet ndé d r c e dtl e oi ns mais il est nécessaire de rechercher les et a uso ’ ui i n é ics r i , i t e i a ge principes et expériences qui, encore dans le droit contemporain, font écho à des racines antiques. En ce sens, les epr ne d l xéecs e ’ i Orient ancien (1), puis celles de la Grèce (2) et de Rome (3)2 ont fourni un substrat encore bien vivant, dn lr i r pl’ ps :’ te ote a d a esm oe c sllegs d l n qi. pe p i e e’ t u éNous A i t pr rn esi d lG u rm i () a e s nu e ea al o a e4… lo t e n

Section 1. Avant Rome :’ niutméi ra én e orientale l t i A q é dt rnen e
§ 1. LO i t ni Égypte, Mésopotamie, Israël3 ’ r n a c n: e eAu IVe millénaire avant J.-C., dans la partie orientale du Bassin méditerranéen, en Égypte et en Mésopotamie, apparaissent les premières structures étatiques du monde, sous forme de cités-états (à S m rpidempires (à Babylone, en Égypte). Ce sont des “ ue u ’ ) s monarchies sacrées” qui reposent sur , l’ obéissance à un monarque, dont le pouvoir redoutable car absolu a un double fondement, militaireet religieux : la législation est réputée avoir une origine divine. Ces premières sociétés politiques ont un caractère agraire prédominant, et les empires sont l pou d l ncs t d dm sqe l a pr e rdi e a éesé e o et ur’ u a t i i e un effort collectif, incessant et harassant. Cet effort justifie une situation généralisée de contrainte, et acni pli e ’n vral ete sjs u m narques. uu ln o t u nui é te nl u tax o e iq t ib m s e L s ri pi s e’ r n ac n n é l pe i s as’io e e’u ai, ê e ipr e do s r é d l i tni ott e r e dn l s i d l m n éà t m s a t v Oe e é s m r h tr h t r écrits, sous forme de codes, à Sumer (Ur-Nammu vers 2100 av. J.-C.) et à Babylone (Hammurabi vers 1750). Ces textes révèlent un droit privé archaïque, en ce qui concerne l u répt nl, ’ t i a ree a ot e l lné oi d lf m ( u eE yt o l r uus u ripnlpeines corporelles fréquentes, ’ f i t ea e e s f n gp ) u e i erd do éa( i r ré m a e sg t de mort ou mutilation, même slti et e l e p se p c pr e pi s pcn i s). En ieao sd p s n l r l é a ds e e “éuir ” ln u u m a n ae r aceo osre e apc bacu p s vl sdod a e à des sociétés plus libérales : e nh, n be ds set euop l éo é, ’ri i liés v v s u u nr ainsi la propriétéindividuelle est connue et le droit des obligations est perfectionné : le code

1 D ar A CASTALDO, Introduction historique au droit, Paris, Dalloz, 1999, introduction. ’ è . ps 2 J. GAUDEMET, Ist i s e ’n qi ; HUMBERT, Institutions politiques et sociales de l’ ntu o d l t u é M. itn Ai t Antiquité (Précis Dalloz) ; J. Imbert, Le droit antique. 3 D ar A CASTALDO, loc. cit. ’ è . ps

7

INTRODUCTIONHISTORIQUE AU DROIT
e

HISTOIRE DES INSTITUTIONS ET DU DROIT FRANÇAIS 5 -18 SIÈCLES

e

dH m uaisun code de marchands, où la théorie des obligations est extrêmement bien construite. ’ a m r et b L do cm e i bbl i et l r i d lp prds ri cm e i x ot i r:. e ri o m r a ay n n sà’ i n ea l a e do s o m r a ps r us t cl oe og e u t t cu ée Cetusdn cs oié q’ t pa e ora r i e o ue ’ as as e sc t ue...
tracking img