Evolution de l'ecole et eps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5080 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aperçus de l’évolution de l’école en France

A- L’émergence de l’Education Nationale

I- La Révolution française et l’instruction publique
-> Révolution française à l’origine de cette institution

a- Contexte

-3 ordres : clergé, noblesse et Tiers-Etat
-L’église est l’institution dominante qui assure la mission d’instruction.
-18ème, siècle des Lumières.
Préoccupation : commentassembler et transmettre toutes les connaissances ? (cf Encyclopédies)

b- Instruction Publique

-L’assemblée nationale de 1791 pense à mettre en place un service public.
-Termes de la Constitution : « (…) l’organisation d’une instruction publique commune à tous les citoyens, gratuite à l’égard des parties d’enseignement indispensables à tous les hommes (…) ».
->gratuité pour toutesles disciplines les plus importantes, qui correspondent aujourd’hui au « socle commun des connaissances » (préoccupation déjà ancienne !!)
- Le service public est nommé service d’instruction publique.

c- Les plans scolaires

Répondent à 4 thèmes :

1- Relation à l’église ; avec ou sans église ?
-rompre avec la tutelle exclusive, la suprématie de l’Eglise.
-2 alternatives : l’Etat etl’Eglise se partagent la mission d’instruction scolaire, ou l’Etat uniquement.

2- Articulation
-organiser l’enseignement, base et évolution.
-Problèmes des niveaux (aujourd’hui, école élémentaires, collège, lycée)

3- Contrôle
-contrôler l’ensemble du territoire (aujourd’hui très organisé…)
-trame commune identique à tous ou trame aménagée ?

4- Débat instruction / éducation
-Quedoit-on privilégier ?

|Instruction Publique |Education nationale |
| | |
|-éclaire et exerce l’esprit |-le cœur|
|-donne des lumières |-les vertus (abnégation, droiture…) |
|-fonction sociale : lustre de la société |-fonction sociale : la consistance et la force |
|-requis : lycées et collèges, livres, méthodes, instruments de|-requis : cirques, gymnases, armes, jeux publics (tir à la corde), |
|calculs… |fêtes nationales, concours fraternel de tous les âges et sexes, |
| |spectacle imposant et doux de l’ensemble de la population. |
|| |
| |= formation du corps |
| | |
|= formation de l’esprit| |

3 manuels principaux (pour lutter contre le catéchisme du clergé (écoles coraniques aujourd’hui))
-Grammaire
-Arithmétique (apprendre à compter)
-Catéchisme français (principes de la morale républicaine, lutte contre morale religieuse)

d- Bilan

-> Effets n’ont pasété couronnés de succès. Des intentions, des débats, mais peu d’effets concrets.
-> Sont nées de la Révolution française les grandes écoles (excepté l’ENA, après la 2nde GM)
-Polytechnique, Langues O, Militaire, Normales et Sup, Muséum d’Histoire Nat…
De ces grandes écoles, naissent ceux qui vont impulser l’école républicaine qui suivra.
-> Des débats encore en vigueur aujourd’hui :...
tracking img