Expose eps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1217 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PEDAGOGIE DIFFERENCIEE
« L'école ne peut être indifférente aux différences », adage de Bourdieu (sociologue français), qui prend tout son sens lorsque l'on parle de pédagogie différenciée. Une des 1eres exp est celle du plan Dalton (tient son nom de la 1ere ville où il a été expérimenté) en 1910, élaboré par Helen Parkhust (péda et enseigante USA) : celle-ci a du faire la classe à un grp de 40elèves dt l'échelle des ages s'étalait entre 8 et 12 ans... Elle a mis en place un systeme de fiche perso permettant pour chacun un plan de W individualisé.
Depuis Louis Legrand qui conceptualise le terme « péda différenciée » de Freinet à Meirieu, en passant par Dubet, les chercheurs plaident pour 1 péda différenciée au coeur de ts les établissements scolaires. 1979 le terme est dans le J.O.et 1989 avec la loi d'orientation sur Educ, la péda diff arrive en même temps que les cycles.
Selon Jean-Michel Zakhartchouk (prof de collège en ZEP et formateur IUFM) dans Au risque de la peda différenciée, celle-ci reste encore mal perçue et incorrectement mise en place. Ph Perrenoud (enseignant université de GNV et écrivain), dans Retours sur ... péda différenciée, invite les enseignants àmodifier leur méthode d'enseignement pour favoriser la mise en place de la différenciation.
Ds un 1er tps, nous tenterons de définir la peda diff, ds un 2nd, nous présenterons ces modalités d'application et ce qu'elle impose aux enseignants et nous terminerons par les difficultés auxquelles elle est confrontée.
Qu'est-ce que la peda diff ? a) Définition
C'est une pédagogie quiréfute la vision du « pareil pour tous au même moment ». Elle met en évidence la complexité de l'acte d'apprendre compte tenu de la diversité des individus.
b) Fondements
hétérogénéité des élev : - acquis différents (ds une m class, tous les elev n'ont pas le m savoir et savoir-faire),
procédures d'apprentissage différentes (ils n'apprennent pas tous au m rythme ni de la m façon.STAGE CE1/CE2 qui m'a permis de me rendre cpte que les élév avaient des styles cognitifs différents : visuel, auditif, kynesthiq... certains plus reflexifs que d'autres) donc grde diversité des stratégies d'apprendre, - rapports à l'ecole différents ; pas la m volonté de reussite, pas le m rapport au savoir, et mlhrsmt les coutumes familiales ne donnent pas les m armes pour comprendre cequ'est l'ecole et à quoi elle sert...
progression à partir des compétences des eleves : - selon leurs acquis réels, à leur vitesse et selon leur procédures mentales – donner du sens à leurs apprentissages et favoriser l'autonomie : redynamiser le désir d'apprendre « Rendre le savoir gai » comme le disait Ch. Nordmann (ecrivain français et prof philo).
Mise enapplication
STAGE CM2 avec eleve nouvellement arrivée de region parisienne, elle n'avait jms skié. Le jeudi est jour de sortie ski, du coup, pour qu'elle apprenne correctement les bases, elle a intégré le tps de cette activité, une classe de CE2. Cela lui evite un sentiment de frustation devant ses nouveaux camarades de classe et de se sentir à l'aise avec des skieurs debutants.
C'est àl'enseignant de proposer des moyens péda différents pour atteindre les compétences visées. Remarque : ce ne sont pas les objectifs péda qui sont différents mais les itinéraires pour y parvenir.
Différencier la peda c'est varier :
les activités
les formes d'apprentissage (changer regulièrement les situations et leurs entrées)
l'organisation de l'espace et du tps (respect du rythmede chacun)
les interventions (selon style cognitif des eleves)
les situations (W ind, coll )
les formes de grp (selon niveaux et selon besoins), éventuellement mise en place du tutorat,
le matériel utilisé (video, musique...)
les attitudes peda (donner un statut à l'erreur...)
{text:soft-page-break} C'est aussi faire intervenir un PPRE (Prog...
tracking img