Fais ce que voudras, dissertation de philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (880 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La vie en société entraine un certain nombre de contraintes : des lois communes, la nécessité de faire des concessions, mais elle apparait cependant comme indispensable à l’homme, non seulement pourcompenser une partie de ses faiblesses physiques mais aussi afin qu’il puisse développer un certain nombre de ses capacités. Cette aliénation partielle a incité les penseurs à s’interroger sur lanotion de liberté ; certains s’intéressent alors au moyen d’obtenir plus de liberté, comme Rousseau au sein du contrat social, et proposent une organisation différente de la société permettant la libertédu plus grand nombre. C’est dans une perspective similaire que Rabelais a rédigé, bien avant Rousseau, un texte proposant le principe du « fais ce que voudra » comme seule règle régissant unecommunauté imaginaire. Mais n’obéir qu’à soi-même mène-t-il réellement à la plus haute forme de liberté ?

Le principe du « fais ce que voudras » semble constituer ce à quoi l’homme à toujours aspiré,c'est-à-dire une liberté totale. Le futur employé dans la formule doit être relevé : il implique une réflexion effectuée avant l’action & prouve ainsi que cet acte n’a pas été effectué sur l’instant,qu’il n’est pas le fruit d’une pulsion ; si la formule avait été tournée au présent, c'est-à-dire « fais ce que (tu) veux », alors l’interprétation aurait été bien différente. L’utilisation du tutoiementinterpelle lui aussi, il indique que la formule s’adresse à un particulier, et non à un groupe, la règle ne s’applique pas à la communauté mais à l’être en particulier, il est donc ici question de laliberté individuelle.

La vie dans une société régie par la seule règle du « fais ce que voudras » semble donc mener à une liberté totale ; l’homme n’obéis plus qu’à lui-même, c’est grâce à savolonté seule qu’il va organiser sa vie, il devient ainsi réellement lui : la société ne lui fait plus jamais obstacle, il va pouvoir explorer à sa guise tous les domaines que sa force physique lui...
tracking img