Fin de partie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
HUSSERL (1859 A 1938) :

Husserl est né à Prossnitz(Autriche – Hongrie) dans une famille juive. Il étudie les mathématiques et la philosophie à l’université de Leipzig et de Berlin. Il suit également des cours de psychologie avec Brentano avec lequel il se lie d’amitié.

A 27 ans, il se convertit et rejoint l’église luthérienne évangélique. Il se marie très peu de temps après avec une femmed’origine juive converti elle aussi à la même foi. Ils ont trois enfants. Il poursuit une carrière d’universitaire dont l’apogée reste un titre de doctor juris honoris causa à Bonn en 1919. En 1928, il est âgé de 69 ans il est professeur honoraire de l’université de Berlin, il est remplacé par Heidegger sous sa proposition.

En 1933, ses origines juives lui valent d’être rayé des professeurs del’université de Berlin. malgré la mort d’un de ses fils sur le champs d’honneur.

Husserl, s’inspire largement de la philosophie grecque dans ses travaux pour fonder sa pensée phénoménologique.

Husserl n'invente pas le mot phénoménologie, on le trouve par exemple chez Hegel, mais il lui donne une signification nouvelle et plus complète. La phénoménologie exprime l’abstention en philosophiede toutes interprétations trop hâtive et d’orienter la recherche en priorité vers ce qui apparaît à la conscience et d’abandonner tout jugement. Le but d’Husserl est de fonder une méthode philosophie que l’on pourrait définir comme : " science rigoureuse ". Elle est la science qui étudie les phénomènes qui n’apparaissent pas dans l'expérience. La phénoménologie décrit les choses qui se présententà la conscience et de quelle façon elles apparaissent.

" Phénoménologie ; cela désigne une science, un ensemble de disciplines scientifiques ; mais phénoménologie désigne en même temps et avant tout une méthode et une attitude de pensée ; l’attitude de pensée spécifiquement philosophique et la méthode spécifiquement philosophique. "

Husserl lutte contre une forme de psychologisme quiamalgame les lois de la logique et les lois du psychologique régissant l'esprit humain. Il n’est pas en reste contre le positivisme qui prétend éliminer la philosophie au profit des sciences, courants dominant à l'époque.

La véritable connaissance est la vision d'idées ou essences. Pour atteindre les idées, il faut éliminer les éléments empiriques. Nous voilà de retour dans les théoriesplatoniciennes.

1. La conscience ou l’intentionnalité :

La phénoménologie est avant toutune réflexion visant à étudier la conscience hors de quoi elle est consciente au moment où elle en prend conscience.

Pour Husserl, il y a :

la conscience hors de tout champs conceptuel, de forme, de temps, de vécu, etc

La conscience de la prise de conscience

la conscience de ce quoi nous sommesconscients et du regard que nous portons sur l’objet ou le phénomène

Chaque objet a pour nous une signification qui nous est propre. Nos sens l’appréhendent et nous devenons conscients de l’objet . Si l’objet est un cube rouge, nous sommes conscients de sa forme cubique et de sa couleur rouge. Déjà ces deux concepts sont sujet à de nombreuses tergiversations qui nous éloignent du " cubique de couleurrouge ". La nature de ce que nous sommes conscients a changé alors que le fait d’être conscient lui est resté invariable. Ce processus par lequel la conscience est toujours consciente de quelque chose, cette association indéfectible, Husserl la nomme " intentionalité ". Il y a toujours un " je pense ", " un cogito " qui ne soit pas en même temps " je pense quelque chose ", un objet pensé, " uncogitatum ".

" Toute conscience est conscience de quelque chose. Tout état de conscience en général est, en lui-même, conscience de quelque chose, quoi qu’il en soit de l’existence réelle de cet objet et quelque abstention que je fasse, dans l’attitude transcendantale qui est mienne, de la position de cette existence et de tous les actes de l’attitude naturelle. "

" L’intentionnalité ne...
tracking img