Fonctionnelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10060 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mars 2010 Numéro 16

Langues

et cité

Langues en contact
L’observation des pratiques linguistiques montre, à travers diverses études récentes, que plusieurs centaines de langues sont en usage sur le territoire national. Pour la France métropolitaine, le volet linguistique de l’enquête familiale associée au recensement de 1999, qui a porté sur un échantillon exceptionnel de 380 000Langues et cité
Une richesse Jeunes urbains Lycéennes Jeunes d’origine turque Vallée de Suse Guyane La Réunion Surdité p. 2 p. 3 p. 4 p. 5 p. 6 p. 8 p. 9 p. 10

Bulletin de l’obser vatoire des pratiques linguistiques
personnes, livre l’image d’un foisonnement de langues : 26 % des adultes interrogés déclarent que lorsqu’ils avaient 5 ans leurs parents leur parlaient une autre langue que lefrançais ; plus de 20 % déclarent qu’il leur arrive d’avoir des conversations dans une autre langue que le français ; 400 langues apparaissent dans l’enquête de façon significative. Dans les DOM-TOM, il existe une cinquantaine de langues autochtones auxquelles s’ajoutent des langues apportées par les flux migratoires. Ces langues se côtoient non seulement dans la société, mais aussi dans le cerveau deslocuteurs. En effet, nombre de nos concitoyens sont bilingues ou plurilingues. L’étude des pratiques montre aussi que les langues se mélangent dans les énoncés produits (pratique de l’alternance codique ou « code switching ») et s’influencent les unes les autres. C’est ainsi que le français parlé intègre des éléments provenant des langues indigènes, de celles de l’immigration ou de différenteslangues de diffusion internationale. Les autres langues, quant à elles, intègrent des éléments provenant du français. Les études sur les contacts de langues se sont notablement développées ces dernières années et sont un objet d’intérêt majeur pour la sociolinguistique, non seulement pour des raisons propres aux différents « terrains » où ces contacts sont étudiés, mais aussi parce que l’analyse de cescontacts soulève des questions d’ordre théorique et méthodologique. Ce numéro de Langues et cité n’a pas la prétention de dresser un panorama exhaustif du domaine ni d’aborder des questions théoriques, mais seulement de donner au lecteur une idée de la diversité et de l’importance des problématiques liées aux contacts de langues à travers l’exposé de différentes situations.

2 2

Unerichesse du français : le contact de langues
Jean-Louis ROUGÉ Laboratoire LLL, université d'Orléans

I

mpulsé par le Laboratoire ligérien de linguistique, le programme LCOPANGLOSS (Langues en contact à Orléans) fixe au nombre de ses objectifs de procéder à l’inventaire des langues parlées dans l’agglomération orléanaise. L’une des entrées dans la connaissance des interactions concerne l’école quiest à la fois le principal instrument de la transmission de la norme linguistique et un lieu privilégié d’observation du contact des langues en France. Les enfants représentent une population particulièrement représentative des phénomènes en jeu dans l’évolution linguistique, car ils assument une maitrise des langues différenciée mais souvent équivalente. La connaissance de la réalitésociolinguistique dans laquelle ils grandissent peut être utile à l’élaboration de stratégies pédagogiques favorisant une meilleure maitrise de l’ensemble des langues en présence. Enfin, l’école est le lieu par lequel, dans le cadre de cette enquête, des contacts avec les familles (parents, grands-parents) vivant à Orléans peuvent être engagés. C’est donc tout naturellement qu’en concertation avec lesautorités académiques différentes enquêtes ont été menées dans les établissements scolaires de l’agglomération, parallèlement à d’autres recherches entreprises auprès des traducteurs agréés par la justice, des communautés immigrées… Des enquêtes réalisées, il ressort que, dans certaines classes, plus des deux tiers des élèves sont engagés quotidiennement, en famille, dans des interactions plurilingues,...
tracking img