Gestion previsionnelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4533 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION A LA GESTION PREVISIONNELLE

1 - LA PREVISION EST UNE NECESSITE POUR L'ENTREPRISE.

L'entreprise doit être capable de s'adapter à l'évolution du marché. Dans les grandes entreprises, la mise en place d'un lourd programme d'investissement nécessite la connaissance de l'évolution du marché. La mise au point d'un produit nouveau peut être longue. Il faut savoir dès la conception sice produit nouveau sera en mesure de répondre aux besoins futurs du marché.

L'entreprise doit prévoir ses ventes pour organiser sa production et le stockage des produits.

L'entreprise doit être en mesure d'évaluer le volume de ses recettes et de ses dépenses pour éviter à certains moments des situations de trésorerie négative.

2 - ORGANISATION DE LA PREVISION.

On distingue deux typesde prévisions :

1 - La prévision à long et moyen terme.

L'entreprise se fixe des objectifs à atteindre pour les 3 ou 5 années à venir.
Par exemple :
Doubler les exportations dans les trois prochaines années,
Accroître sa part de marché en deux ans,
Atteindre dans les 5 ans une rentabilité des capitaux propres après impôts de 10 %,
Etc.
Face à ces objectifs, plusieursstratégies vont être élaborées (Accroître le réseau commercial, s'implanter à l'étranger, etc.).
Les responsables de l'entreprise vont donc choisir la meilleure stratégie possible pour atteindre ces objectifs. Ils définissent ainsi la politique générale de l'entreprise.

Chaque stratégie est analysée en termes de coûts et d'efficacité.

L'élaboration de stratégies fait appel aux modèles économiques.2 - La prévision à court terme : la notion de budget.

Pour réaliser ses objectifs à long terme, l'entreprise doit se fixer des objectifs intermédiaires à court terme.

La période de budgétisation est généralement l'année.

En rapprochant les objectifs à court terme avec les moyens humains, techniques, financiers disponibles, les responsables définissent des programmes d'action puis desbudgets.

Définition :" un budget est une prévision chiffrée de tous les éléments correspondants à un programme d'action".

Exemples : Budget des ventes,
Budget de production,
Budget des approvisionnements,
Etc.
Dans l'élaboration d'un budget, il faut tenir compte des objectifs à court terme à atteindre, des données antérieures (Coûts), des contraintes internes.

La budgétisationest l'établissement d'un budget en valeur. A ce stade, l'établissement de coûts préétablis est généralement indispensable.

3 - LE CONTRÔLE BUDGETAIRE OU CONTRÔLE DE GESTION.

Le contrôle consiste à comparer les réalisations (Coûts réels) avec les prévisions, à mettre en évidence des écarts, à les analyser en vue de prendre les mesures correctives qui s'imposent. Il s'agit d'un contrôle parexception car seuls les écarts les plus importants sont analysés.

4 - AVANTAGES DE LA GESTION PREVISIONNELLE.

1 - Au niveau de la direction :

C'est le seul moyen de satisfaire aux exigences de la gestion moderne des entreprises :
Prévisions et actions volontaristes sur le futur,
Fixation d'objectifs,
Décentralisation des responsabilités,
Contrôle de l'activité des responsables auxdivers échelons par la méthode des exceptions.

2 - Au niveau des cadres :

Elle donne davantage de pouvoirs aux cadres. Elle permet la prise de décision éclairée et l'autocontrôle, car elle représente un système d'informations complet, cohérent et systématique.

3 - Au niveau des exécutants :

Elle conduit à davantage d'efficacité en raison de l'intéressement intellectuel (etéventuellement pécuniaire) de l'exécutant à son travail s'il a été sollicité pour la préparation des budgets.

INTRODUCTION A LA GESTION BUDGETAIRE

1 - GENERALITES.

Définitions:

La gestion budgétaire est un mode de gestion consistant à traduire en programmes d'actions chiffrés appelés "budgets" les décisions prises par la direction avec la participation des responsables.

Un budget est donc...
tracking img