Hannah arendt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Conclusion sur le cours d'Hannah Arendt :

Ce que veut montrer Hannah Arendt c'est que la croyance fondatrice correspond a la nécessite des individus d'y adhérer, ce n'est pas la teneur de ce qui est cru qui importe, c'est le fait d'y croire, c'est pourquoi les croyances sont interchangeables, il y a un certains nombre de communistes qui sont devenus nazis, aussi étrange que cela puisseparaître, ce sont des croyances opposées mais la n'est pas le point central, ce qui importe, c'est qu'elle donne un sens à l'existence de celui qui y croit, ici croire c'est adhérer totalement à ce que l'on croit car la croyance a une fonction compensatrice, c'est à ce niveau la que Hannah Arendt pourra employer la notion de banalité du mal, cela veut dire que, la banalité du mal, au terme de la secondeguerre mondiale, la maussade, avait pour but , comme priorité d’arrêter deux hommes, les deux nazis que les services secrets israélien voulais arrêter, Eichmann et Mengele, qui est un médecin allemand qui a entrepris à Auschwitz de pratiquer des expériences sur des êtres vivants, surtout sur des femmes juives en saintes. Mengele a passé sa vie à se cacher et il est mort accidentellement dans sapiscine. Eichmann a également fuit en Amérique latine, Eichmann c'est l'organisateur en chef de la solution finale, c'est lui qui constitue le premier maillon de l'extermination totale des juifs d'Europe. Eichmann a voulu vivre avec sa femme et ses enfants en Amérique latine, il était contremaître d'usine, c'est quelqu'un d'ordinaire, c'est le dirigeant du maussade lui même qui va se déplacer enArgentine pour le ramener en Israël afin d’être jugé. Le problème qui se pose c'est qu'Eichmann n'est pas un monstre et ce n'est pas un être singulier, quand il est arrête il dit : oui oui c'est moi mais ne me frappez pas, c'est un poltron, quand il est arrêté, les juifs qui sont la, qui témoignent en donnant leur numéro de matricule, car quand on était déporté on perdait son identité, on étaitexclusivement repéré par son numéro de matricule, en l’occurrence Eichmann va simplement dire qu'il a obéit aux ordres, c'est ca la banalité du mal, cela ne veut pas dire que ce qu'il a accompli était banal, cela veut dire que ce sont des êtres ordinaires qui ont accomplis des actes monstrueux, inutile d'invoquer quelque satanisme que se soit. Certains nazis pensent qu'ils accomplissent un actebénéfique pour l'humanité.

On reprend le Moi :

L'égarement des passions.

Les colères sont des éléments neutres, il s'agit d 'expliquer le rapport entre le désir et l'amour, les affects sont des propriétés naturelles, l'homme n'est pas un empire dans un empire, il est sujet à des affects, il faut comprendre le fonctionnement de ce qui se produit et ne pas culpabiliser, autrement dit, on va essayerde comprendre étant entendu que l’âme ne domine pas le corps et ne peut pas prétendre dominer le corps, autrement dit, lorsque quelqu'un recoit un courrier spécifique il n'en demeure pas neutre, c'est ainsi que fonctionne les affects, nous avons tous des exemples, d’émotions violentes qui se sont emparés de nous, comment fonctionne le désir sur le corps ? Qu'est-ce que le désir ? Pour comprendrele désir il faut passer par le conatus. Chaque chose, autant qu'il est en elle s'efforce de persévérer dans son être. Cela veut dire que chaque individu est intérieurement poussé à accomplir la totalité de son être, ce que veut dire Spinoza, c'est que tout être humain est déterminé à aller jusqu'à la réalisation totale de son être, cela veut dire que chacun à son propre chemin d'épanouissement deson être. Que X n'a pas du tout la même équation personnelle que Y, autrement dit, chacun n'aura de cesse de s'accomplir lui même dans sa totalité. Et sera poussé de l'intérieur à aller jusqu'au bout de lui même, c'est pas la survie, chacun est déterminé pas nécessairement de manière rationnelle. Autrement dit, le désir s'impose à l'individu comme prolongement de cette poussée interne, nous...
tracking img