Initialement sous pavillon allemand, le voilier porte alors le qualification grossherzogin elisabeth (grande duchess

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (561 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Originairement sous cottage allemand, le yacht tremplin en ce temps-là le pseudonyme grossherzogin elisabeth (grande duchesse elisabeth) en honorabilité de sa marraine la princesse oldenbourg néeelisabeth de mecklembourg-schwerin qui, parce qu'elle est souffrante, ainsi que son époux le grand-duc, ne peut être présente le jour du lancement, le 7 mars 1901. Son époux, le grand-duc oldenbourgfrédéric-auguste II préside association des voiliers-écoles allemands (deutscher schulschiff verein) qui est asseoir pour armer ce type de voiliers, dont le grossherzogin elisabeth est le premierirréprochable commandé une multitude jumelle qui comporte quatre navires au parfait (auquel ajoute de travers succinct un bâtiment qui fut racheté en 1928)a 1.

ce trois-mâts est sans défiance un des capitalnavires mouvement à avoir été idéer et aménagé dans ce seul but1 et il sert de modèle à multiples nef écoles des loup de mer de baroud et de offre et demande construits après en allemagnea 2,2.Initialement augurer pour recevoir un manoeuvre à cinq mâts, il est finalement gréé, de manière plus classique, en voilier à cinq phares carrés3 avec une coiffure peinte en blanc cassé, original desvoiliers-école allemands.

le (ou la) duchesse anne, ex-grossherzogin elisabeth est le plus monstrueux voilier, et le dernier trois-mâts carré français. Forger en 1901 par le fabrique johann C. tecklenborgde bremerhaven-geestemünde (brême) selon les crayon de georg W. claussen, il est considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture navale, en raison notamment de la apparence profilée de sa coque enacier et de forme général du navire, qui amadouer un espace habitable une alarmant capacité, tout en innovant en cas de sécurité.

ancien navire-école de la matelot marchande allemande, passé souspavillon français et remis à la Marine nationale française comme dédommagement de guerre, basé à lorient et brest sans onques appareiller, il déborder de peu à la démolition, grâce à pertinacité de...
tracking img