Innovation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (934 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Laurence Lehmann Ortega

Innovation stratégique et stratégie de rupture

1 Repenser le business model

Description du process selon lequel l’E va générer du cash.
- composanteo value proposition : l’offre de service ou de produit faite aux clients (quoi ? qui ?)
o chaîne de valeur ou architecture de valeur : (comment ?)
o le résultat de lavalue proposition et de la chaine de valeur donne l’équation de profit
▪ CA
▪ Structure de coûts
▪ Capitaux engagés : immo + BFR

La notion declients peut être complexe : prescripteur, client acheteur, client consommateur…
Architecture de valeur : les opérations.
Les deux doivent être cohérents.

Ex : Zara. Fabrication en Espagne,rapidité de distribution : 15J entre la conception et la commercialisation. Moins cher car, produit très à la mode et moins cher que le haut de gamme.
JC Decaux : mobilier urbain, construction des abris busavec en contrepartie l’exclusivité de la pub. Création de l’annonce sur mobilier urbain.

Stratégie de rupture dans la voiture, avec la smart. Nicolas ayett ( ?) inventeur de la swatch.
Associationavec mercedes, difficulté de combiner les modèles donc échec.
La nano : en fonction de l’offre de référence on peut analyser la nano comme une rupture, low cost ou différenciation vers le haut. Pbdu modèle.
Ikéa : fabrication en Pologne car interdiction par les concurrents auprès des fabricants de meubles suédois de fournir Ikéa. Cela devient un avantage compétitif car coût faible.Architecture de valeur

Porter, 1986. Chaîne de valeur

Today, externalisation depuis les années 80 des activités hors cœur de métier. Make or buy ?
La réponse par les coûts semble être insuffisante(call center en lien avec le marketing : compréhension des demandes clients meilleur innovation)

Différence entre externalisation et sous traitance : temporaire.

Délocalisation : effet coût de...
tracking img