Karl marx

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3431 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
KARL MARX

PRESENTATION :
Karl Marx est un philosophe, sociologue et économiste allemand, né en 1818 et mort en 1883. Grand activiste politique, influencé notamment par Hegel, il est également novateur en ce domaine. Par ailleurs, il a fait emerger un courant nouveau : le marxisme. Marx a plutôt une approche holiste en sociologie. Ses principaux ouvrages sont : Manifeste du parti communiste(1848), et Le Capital (1867)

I ) LA THEORIE DES CLASSES SOCIALES :
 
Marx a élaboré une théorie des classes sociales qui devait s’appliquer 1a toutes les sociétés, mais qu’il a centrée avant tout sur le mode de production capitaliste.
 
A) LA  NATURE DES CLASSES SOCIALES POUR MARX :
 
a)      Qu’est-ce qu’une classe sociale pour K.Marx ?
 
Karl Marx a élaboré une théorie des classessociales qui devait s’appliquer à toutes les sociétés mais qu’il a centrée avant tout sur le mode de production capitaliste. Trois critères sont mis en avant par K.Marx pour sa définition des classes :

-          Les membres appartenant à une même classe sociale sont situés dans une position identique au sein des rapports de production.
Ils jouent ainsi un même type de rôle dans la production etla circulation des richesses (ils créent de la valeur ou n’en créent pas). Ainsi la bourgeoisie capitaliste dispose des moyens de production (le capital) et le prolétariat n’a que sa force de travail pour vivre. Le capitalisme qui s’appuie sur le développement du salariat, transforme le travail en marchandise

-          Les membres d’une classe donnée disposent d’une conscience de classe quileur permet de savoir de qui ils sont proches et contre qui ils doivent mener une lutte.
La concentration d’ouvrier et leurs conditions d’existence vont conduire à une prise de conscience des intérêts communs à la classe ouvrière. Cette conscience de classe marque le passage d’une « classe en soi »  (conditions de vie et intérêts communs) à une « classe pour soi » (elle prend clairement conscienced’elle-même et de ses intérêts).

-          Les membres d’une classe mènent un combat qui les oppose aux autres classes ; cela va de la défense des intérêts quotidiens (lutte syndicales pour les ouvriers) à la lutte politique ( un parti défend et veut prendre le pouvoir en leur nom ).
La conscience de classe favorise l’engagement dans la lutte collective.
 
b)      Les différents niveauxd’existence des classes :
 
Marx sait bien que la notion de classe sociale n’est pas spontanée. Ainsi, il note : « la grande industrie agglomère dans un endroit une foule de gens inconnus les uns des autres. La concurrence les divise… » (Misère de la philosophie 1847).
Il faut donc distinguer la masse, qui regroupe des individus sans relations entre eux et sans réactions face à leur situation commune,de la classe qui, elle, se constitue en plusieurs étapes :
-          l’étape de la coalition et de la lutte syndicale qui fait cesser la concurrence entre les ouvriers et « les unit dans une même pensée de résistance » ;
-          puis cette lutte locale donne lieu à une organisation en métiers, en unions nationales et internationales. Cela mène à une véritable conscience d’union, qui a pourobjectif d’améliorer la situation des travailleurs par des lois et des règlements ; les syndicats organisent les luttes, font des grèves, négocient … ; Marx parle alors de « classe vis-à-vis du capital ».
-          enfin, « l’association prend un caractère politique ». Progressivement, le prolétariat devient « une classe pour elle-même ». Elle vise à changer la société. « La lutte des classes estune lutte politique ».
 
 
B ) LES CLASSES FONDAMENTALES ET LES AUTRES :
 
Le Manifeste du parti communiste, écrit en collaboration avec F.Engels, trace une vision linéaire et déterministe de l’histoire où des classes révolutionnaires s’emparent du pouvoir, accomplissent leur mission, puis laissent le champ libre à leurs adversaires victorieux. Ainsi les aristocrates sont défaits par...
tracking img