La distribution urbaine d'aliments au venezuela

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8447 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER TECHNIQUE

La distribution alimentaire urbaine au Venezuela
Un ENJEUX Stratégique POUR L’état

MASTER FILIERES AGROALIMENTAIRES ET STRATEGIES D’ACTEURS

Elaboré par : Lénaïc N’dré

Table des matières

INTRODUCTION 3
Cadre théorique : Définition et analyse des concepts touchant à la distribution urbaine d’aliments. 4Marché alimentaire urbain dans les pays du sud 4
La grande distribution 5
Spécificité des canaux de distribution vénézuéliens 6
Panorama historique 6
Les réseaux de distribution alimentaire traditionnels 7
La grande distribution vénézuélienne 7
Habitudes de consommation des vénézuéliens. 9
L’Etat nouvel acteur prépondérant dans la distribution alimentaire 12
Réglementationcontraignante : les contrôles de change et de prix 12
Mise sous tutelle des acteurs privés de l’agroalimentaire 15
Le réseau étatique de distribution alimentaire Mercal, Pdval et abstos bicentenario 15
Mercal 15
PDVAL et Abastos bicentenario 18
CONCLUSION 19
REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUE 20



INTRODUCTION

La République bolivarienne du Venezuela est un pays de 28 millions d’habitants, dont87,1% de la population est urbaine. La répartition de la population est inégale, plus de 70% de la population vit dans les vallées et piémonts de la cordillère de la Costa ou des Andes où se trouve la majorité des grandes agglomérations. On peut remarquer que près de 50% de la population vit dans les 8 plus grandes villes du pays (Caracas, Maracaïbo, Valencia, Barquisimeto,Maracay, Puerto la Cruz,Ciudad Guayana et San Cristobal) . Les villes vues leur localisation près de massif montagneux ont un mode croissance particuliers. Elles ont vu se multiplier les bidonvilles de types favelas sur les hauteurs avoisinantes et ont souvent exploité toute la surface utile en centre ville. Le Venezuela comme de nombreux pays en développement doit résoudre le problème d’approvisionnement et dedistribution alimentaire de villes de plus en plus peuplé et organiser efficacement l’acheminement des denrées des lieux de production vers les lieux de consommation. Le cas vénézuélien est en l’espèce assez particulier puisque son secteur agroalimentaire est essentiellement « portuaire », vu que l’essentiel de ce que consomme le pays est importé. La mise à disposition efficace de denrées en quantiténécessaire et dans un laps de temps assez court doit être un objectif essentiel pour pouvoir assurer leur présence constante sur les étales des commerces traditionnels comme sur ceux de la grande distribution.
Au Venezuela les canaux de distribution alimentaire sont variés et multiples, surtout en milieu urbain. Depuis une vingtaine d’année dans le réseau de distribution urbain se côtoie latradition de proximité, avec l’innovation représentée par la grande distribution. Le secteur a surtout été contraint à s’adapter aux changements politiques qui bouleversent durablement son fonctionnements. La distribution de denrée alimentaire au Venezuela s’organise de manière assez confuse voire anarchique, on peut acquérir des produits élaborés de consommation massive dans les marchés communaux, lesépiceries ou abastos, les pharmacies, les pâtisseries boulangeries, stations services, supérettes, supermarchés et autres hypermarchés. La forme confuse que prend l’approvisionnement urbain est dû aussi bien aux spécificités socio économique du pays qu’à la structuration de l’espace des centres villes.

Cadre théorique : Définition et analyse des concepts touchant à la distribution urbained’aliments.

Avant toute chose il convient de définir certains concepts (distribution, centre urbain, grande distribution) liés au thème qui nous intéresse.
la distribution pour se faire je vais utiliser celle établi par Nicolas Michel qui me parait la plus concise et la plus compréhensible : « La fonction de distribution est l’ensemble des opérations et étapes faisant suite à la production,...
tracking img