La population de la france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (936 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La population de la France de 1850 à 1914

Entre 1850 et 1914, la population française connaît une hausse de son nombre comme le reste de la population européenne. Cependant, cette croissance estdifférente.
En quoi l’évolution démographique de la France est originale ? Quelles sont les réactions face à cette originalité ?
Dans une première partie, nous décrirons l’évolution de la populationfrançaise entre 1850 et 1914. Puis, dans une seconde partie, nous étudierons les décisions prises pour accompagner cette évolution.

De 1850 à 1914, la population française connaît une lentecroissance. Ainsi, de 1800 à 1900, le nombre de Français passe de 27 à 39 millions soit une hausse de 44 %. Cette progression est assez régulière mis à part quelques périodes de surmortalité liées à desproblèmes intérieurs (crise économique, famine) ou de politique étrangère comme la perte de l’Alsace et du nord de la Lorraine. Cette lente croissance contraste avec la progression beaucoup plus rapide dureste du continent européen. Ainsi, la population européenne passe de 266 à 401 millions entre 1850 et 1900, soit une hausse de 50,75 %. Sur la période 1851-1911, la population allemande passeenviron de 35 à 65 millions, soit une hausse de 85,71 %, et la population britannique environ de 28 à 45 millions, soit une hausse de 60,71 %. Ainsi, la France, première puissance démographique d’Europe en1800, dispose d’une population inférieure à celles de l’Allemagne et du Royaume-Uni en 1910, c’est-à-dire moins nombreuse que celles de ses principaux concurrents.
Cette lente croissance est liée aufait que la France sort de la transition démographique. En effet, en 1800, la natalité et la mortalité sont très élevées et proches. Jusqu’aux environs de 1855, la mortalité baisse fortement alors quela natalité baisse plus lentement provoquant un fort excédent naturel. A partir de 1855, la natalité se rapproche de la mortalité réduisant l’excédent naturel. C’est pour cela que la population...
tracking img