Le contrat sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 41 (10048 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Perte de la liberté naturelle
"L'homme est né libre". L'idée de Rousseau s'oppose mot pour mot à une formule de Bossuet: "Les hommes naissent tous sujets". L'idée sera reprise dans la Déclaration des droits de l'homme (articles I et II). Elle est partagée par les théoriciens du droit naturel. La liberté est la seule qualité naturelle spécifique à l'homme reconnue par Rousseau. Pour lui,l'entendement n'est pas spécifique à l'homme. Les animaux ont en effet la faculté eux aussi de former des idées, bien qu'ils n'atteignent pas les idées générales. Seule la liberté, distinguée de l'instinct, est naturelle et propre à l'homme. [Discours sur l'inégalité]
S'il est naturel à l'homme d'être libre, voilà qui pourrait fournir le fondement d'un droit naturel à la liberté. C'est le raisonnement,par exemple, de John Locke. Rousseau semble ici prendre position sur la question de savoir si la liberté est innée ou bien à conquérir, si elle est naturelle ou bien instituée. Mais on conclurait un peu vite que pour Rousseau elle est innée. Pour l'instant, on se contentera de retenir qu'il y a une forme de liberté qui appartient à l'homme par nature. Il existe une liberté native.
L'homme est nélibre, mais "partout il est dans les fers". On rapprochera ce début de la première phrase de l'Emile: "Tout est bien sortant des mains de l'Auteur des choses, tout dégénère entre les mains de l'homme". La nature a fait l'homme libre. Mais les hommes ont ensuite corrompu cette liberté. En effet, à l'époque de Rousseau, les monarchies sont absolues et de droit divin. Comment s'est fait ce changement,demande Rousseau. Il répond: je l'ignore. En fait, il croit le savoir, puisqu'il a décrit la perte de la liberté originelle dans le Second discours. Il faut sans doute comprendre: cela ne m'intéresse pas ici, ce n'est pas la question de ce livre. Intéressons-nous tout de même à la description par Rousseau du passage de l'état de nature à l'état de société.
2. L'hypothèse de l'état de natureRousseau, dans le Discours sur l'origine de l'inégalité, entreprend de rechercher la nature humaine, si elle existe. Pour la découvrir, il faut remonter à l'origine. L'homme naturel, l'homme dans la nudité de sa nature, c'est l'homme moins tout ce qu'il doit à la société. Il faut donc imaginer l'homme seul, isolé, privé du commerce de ses semblables. L'hypothèse de l'état de nature consiste donc àdécrire l'homme sans, ou avant la société. L'homme à l'état de nature, par définition, n'éprouve que des besoins naturels, c'est-à-dire les besoins vitaux, biologiques, aucun de ceux qui seront créés par la société. Ils sont peu nombreux et faciles à satisfaire. Par conséquent, il y a une adéquation entre les besoins et ce que fournit la nature, donc l'homme naturel est facilement satisfait. Il n'apas besoin des autres pour combler ses besoins. Il se suffit à lui-même, il est autarcique, indépendant. Il n'a pas besoin de compter sur les autres, ce qui le placerait sous leur dépendance. Il n'a pas besoin non plus de nuire aux autres. Les hommes n'ont donc de raison ni de s'unir ni de se faire la guerre. Mais les facultés de l'homme naturel sont également proportionnées à ses besoins. Sedéveloppent seulement les facultés utiles. Dans la nature, seules les facultés utiles à la survie sont nécessaires. Par conséquent, la force, les sens (par exemple, l'odorat doit être plus développé chez l'homme naturel), et juste ce qu'il faut d'entendement et de mémoire. En revanche, la faculté de penser des idées générales et abstraites, l'imagination et le langage ne sont d'aucune utilité. Doncl'homme naturel est "un animal stupide et borné" (Du contrat social, I, 8). Sur le plan moral, Rousseau dit quelque part que l'homme est naturellement bon. Voltaire se moque de lui sur ce point.[Voir Discours sur l'inégalité] Pourtant, il dit aussi, ce qui semble plus cohérent par rapport à sa théorie, que l'homme à l'état de nature n'est ni bon ni mauvais. En effet, comment pourrait-il être...
tracking img