Le repas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le repas

Le repas le plus illustre et symbolique reste certainement celui de la Cène. C'est le nom donné par les chrétiens au dernier repas que Jésus-Christ prit avec les douze apôtres le soir du Jeudi saint, avant la Pâque juive, peu de temps avant son arrestation. Après y avoir fêté la Pâque avec eux, il institua l'Eucharistie en disant : « Ceci est mon corps, ceci est mon sang ». Le repasest alors perçu comme un don de soi.
Actuellement, le repas désigne la nourriture prise quotidiennement à certaines heures particulières. Cette action comporte deux niveaux d’analyse. D’une part, le repas répond à la faim et au besoin biologique de survie. L’acte de manger est une nécessité absolue et naturelle commune à tous les hommes. Néanmoins, manger et prendre un repas ce n’est pas la mêmechose : le repas implique une organisation qui obéit à certaines règles sociales et à des codes prédéfinis. Le repas ne concerne que l’homme et ne convient pas pour définir la manière de se nourrir des animaux. D’ailleurs, la préparation du repas est un art véritable.
Bien que le repas soit au premier abord une nécessité vitale, il n’en demeure pas moins qu’il représente un rituel authentique.Et ce rituel n'offre-t-il pas de multiples occasions de s'enrichir et de s'épanouir ? Comment le repas peut-il permettre le dialogue et la cohésion au sein d'une famille, et de quelle manière reflète-t-il les différences sociales ? Mais ne constitue-t-il pas un moyen de mieux connaître et appréhender l'autre et l’inconnu ?

I. Le repas, instant d'échange et de plaisir
A. Le repas familial

Lerituel du repas familial témoigne de l'amour et l'attention que nous portons à notre entourage. Douglas pense que la nourriture et les repas sont des moyens de communication. En effet, c'est un lieu de réunion, d'échange où chaque participant peut exprimer ces goûts et ses sensations au contact de la cuisine, rapporter sa journée et partager ses opinions. Le repas est favorable aux démonstrationsdu respect que l’on porte à l'autre. C’est un lieu de reconnaissance et d’écoute, on conseille et surtout on participe à l'instauration d'une relation familiale harmonieuse.
L’exemple le plus marquant est celui du Chabat consacré exclusivement au partage de la nourriture préparée à l’avance et aux discussions.

Walter Benjamin disait que "Prendre ses repas seul tend à rendre un homme froid etdur". On en déduit donc qu'un homme exclu, isolé, ne pourrait pas accéder à cet épanouissement social et familial. Le repas revêt ainsi un aspect humain puisqu'il nous ouvre à l’autre, à la connaissance d’autrui, à l'exploration de ses idées, et nous permet surtout d'acquérir un esprit critique et tolérant.

De plus, la célébration d’un événement va de paire avec un repas. On le retrouve lorsdes mariages, des funérailles ou encore pour fêter l’obtention d’un diplôme. Les repas d'affaires forment également un passage obligé pour les grandes discussions.

B. La préparation du repas

La conception du repas est un art. Le cuisinier doit faire preuve d'imagination, de dextérité, de goût et d'esthétisme. Le repas s’avère être un moment sensuel et d’extase. Son expression artistique esttrès recherchée, alors que son œuvre reste éphémère. C'est pourquoi la seule récompense du cuisinier est le plaisir que ses invités, sa famille ou ses clients ont ressenti lors de la dégustation.
Zeldin a dit à ce propos : « la gastronomie est l’art d’utiliser la nourriture pour créer le bonheur.

Mais préparer un repas c'est également faire preuve de discernement et d'écoute puisqu'il fautadapter ses plats au goût de l’autre, à ses envies et à son appétit.
"Partager un repas avec quelqu'un est un acte intime qui ne devrait pas être pris à la légère" disait Fisher dans L'art de manger. En effet, pour faire plaisir à l'autre et être en cohésion avec lui, il faut le connaître, l'observer, se souvenir des détails et surtout percevoir son humeur. Le cuisinier blâmé et critiqué ou...
tracking img