Litterature

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (551 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de "Aube" de Rimbaud
il abandonne la poésie et devient "l'homme aux semelles de vent", comme le surnommera Verlaine. Il exercera alors différents métiers en Orient (mercenaire,contremaître, négociant.) et rentrera mourir en France, ayant une blessure à la jambe.- Il s'est définit comme un voyant, il voulait redéfinir la poésie. Ceci est visible dans la "Lettre du voyant" adressée àPaul Démeny : "Je est un autre. Je travaille à me rendre voyant. Je dis qu'il faut être voyant, se faire voyant."

II. Son oeuvre

"Une saison en enfer" (printemps 1873), sorte d'autobiographie,qui se révèle être un échec puisqu'il renonce à être un "voyant". Illuminations d'où est tiré le poème étudié ici

a. situation
"Aube", fait partie du recueil Illuminations écrit lors de son voyageavec Verlaine (1873-1875), ces poèmes reflètent l'univers intérieur du poète. En prose, ils retracent les charmes et les mystères d'une relation originale avec le monde. Ce recueil est le premier envers libres et sera admiré par les surréalistes (cf. feuille à ce propos)
- Le titre du recueil "Enluminures" peut être perçu de différentes manières : il peut avoir le sens d' "enluminures" (sensanglais), ces dessins dont on enjolivait les parchemins, comme le précise Verlaine dans sa préface (il fait éditer le recueil). Mais ce terme peut aussi avoir le sens de visions hallucinées.
- Onremarquera au niveau de la forme des textes qu'il s'agit de prose poétique, sans vers ni rimes. On notera cependant qu'il subsiste certaines sonorités et rythmes.

"Aube"
J'ai embrassé l'aube d'été.
Rienne bougeait encore au front des palais. L'eau était morte. Les camps d'ombres ne quittaient pas la route du bois. J'ai marché, réveillant les haleines vives et tièdes, et les pierreries regardèrent,et les ailes se levèrent sans bruit.
La première entreprise fut, dans le sentier déjà empli de frais et blêmes éclats, une fleur qui me dit son nom.
Je ris au wasserfall blond qui s'échevela à...
tracking img