Manon lescaut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (252 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ParolesLe lieutenant de police a comdamné Manon à la déportation en Louisiane, où elle part avec un convoi de prostituées. Alors commence larégénération de Manon qui permet aux deux héros 10 mois de bonheur paisible. Manon et Des Grieux sont en fuite dans le désert après le duel entre DG et Synnlet. Lesdeux amants épuisés se couchent en se donnant des soins réciproques. Cet épisode marque l'appogée de leur tendresse mutuelle, c'est à ce moment d'unionparfaite que la mort vient frapper l'héroîne. C'est un épisode très important dans le récit de DG qui lui est très difficile a exprimer.

I – Unrécit pathétique

Formules de prétérition : Retardent la narration des faits et suscitent l'attente du lecteur. Narration éprouvante
Un récit d'agonieconcis : Economie de mots et une grande sobriété.
« Je la perdis » : Ces trois mots lui suffisent. Jamais le mot « mort » est prononcé. Dg a recours ades euphémismes « Un malheur », 'à sa dernière heure », « la fin de ses malheurs », « fatal et déplorable événement », « mon ame ne suivit as la sienne ».Aucune révolte ou réfléxion. DG a préparé l'événement qui nous est raconté. Hyperbole « un récit qui me tue » et l'exaggération : « un malheur quin'eut jamais d'exemple ».
Une mort exemplaire marquée par une certaine douceur : seuls qq signes révèlent a DG l'approche de sa mort « mains froides ettremblantes », « voix faible », « soupirs fréquents », « silence », « serrement de ses mains ». Elle ne formule aucune plainte. Allitération en s.
tracking img