Memoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 95 (23607 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Introduction 4

Chapitre 1 : Le contexte de mon intervention, l’environnement institutionnel 6

1 L’association « La bretèche » 6

1.1 Origine 6

1.2 Le projet associatif 7

2 Présentation de l’institution 7

2.1 Le projet d’établissement 8

2.2 Les missions de l’institution 9

2.3 L’équipe pluridisciplinaire (voir organigramme annexe ) 11

2.4 Les quatre grandesétapes de la formation 12

2.4.1 La formation préprofessionnelle : atelier pré-pro (12-15 ans) 12

2.4.2 L’atelier professionnel intermédiaire (14-16 ans) 12

2.4.3 Les ateliers professionnels  (15-18 ans). 12

2.4.4 La préparation de la sortie I.M.E. (18-20 ans) 13

2.5 Les caractéristiques de la population 13

3 L’atelier bois préprofessionnel 15

3.1 Les buts 15

3.2 Lesobjectifs 16

3.3 Les activités 16

3.4 Les trois groupes accueillis 17

Chapitre 2 : « Je suis nul ! Je n’ai pas envie ! Je n’y arrive pas » : paroles de jeunes. 17

1 Le questionnement, la problématique 17

1.1 Relevé de situations, d’observations 17

1.2 Analyse des observations 21

2 L’hypothèse 25

2.1 Autorité et adolescence, l’union difficile 26

2.2 La perte de confiance en soi,la dévalorisation : regard sur les troubles de l’estime de soi ……………………………………………………………………………………………30

2.2.1 L’estime de soi selon Germain DUCLOS 31

2.2.2 L’estime de soi selon La pyramide des besoins de MASLOW 35

2.3 L’Educateur technique spécialisé face à ces difficultés, quels axes de travail ? …………………………………………………………………………………………….37

Chapitre 3 : Un atelier multi-supports dedécouverte et d’initiation 37

1 Le cadre, l’environnement 38

1.1 Le public accueilli et les évolutions 38

1.1.1 Difficultés générales 38

1.1.2 Les évolutions de la prise en charge 39

1.2 Les buts et objectifs 40

1.3 Le référentiel de l’atelier(ANNEXE) 41

2 Les axes et les outils pédagogiques 41

2.1 Une autorité éducative 42

2.1.1 La méthode 42

2.1.2 Les outils 43

2.2 Lapédagogie active (Montessori, Freinet, Decroly, Dewey) 46

2.2.1 La méthode 46

2.2.2 Les outils 49

3 Et si on concrétisait !!!: la réflexion mise en application. 52

3.1 « C’est quand qu’on va au jardin ? »(parole de jeunes impatients et motiver) ……………………………………………………………………………………………52

3.1.1 Origine du projet 52

3.1.2 Organisation 53

3.1.3 Bilan 55

3.2 Les toilettes au fond dujardin 55

3.2.1 Description 55

3.2.2 Organisation 56

3.2.3 Bilan 58

4 Et maintenant : l’évaluation. 59

4.1 Les autres perspectives de projets 59

4.2 Le bilan des actions 60

Conclusion 61

Bibliographie 62

Annexe 63

Introduction

Menuisier pendant une dizaine d’année, je ne pouvais concevoir de continuer ma carrière professionnelle sans que la relation humaine ne soitplus importante dans l’exercice de ma profession. C’est ainsi que je décidai d’entamer la formation d’éducateur technique spécialisé. Cette formation me permettait de garder mon métier de base en tant que ressource technique, et également d’utiliser ces ressources comme moyen d’accompagnement vers l’épanouissement d’hommes et de femmes en difficulté sociales et professionnelles.

Cetteformation m’amena à effectuer deux stages en Institut Médico Educatif auprès d’adolescents âgés de 13 à 20 ans dans un atelier ayant pour support pédagogique le bois.

Mes premiers rapports avec ces adolescents me firent prendre conscience de la difficulté pour certain d’entre eux à s’inscrire dans l’activité. De plus ils pouvaient parfois déployer une énergie importante pour mettre en échec ce queje leurs proposais. Mon égo d’adulte ne pouvant accepter qu’un adolescent puisse se comporter de la sorte alors que je mettais tout en œuvre pour l’aider et l’accompagner, je me mis parfois dans des situations inconfortables. Alors que je pensais pouvoir maitriser ce comportement irrespectueux par ma prestance d’adulte, l’effet inverse se passa et eu souvent comme résultat un enchainement de...
tracking img