Mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1272 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
III. La sauvegarde du système financier international
Le FMI s'emploie à atténuer les retombées négatives de la mondialisation sur l'économie internationale de deux manières : en veillant à la stabilité du système financier international, et en aidant les pays à tirer parti des possibilités d'investissement qu'offrent les marchés de capitaux internationaux, tout en réduisant leur vulnérabilitéaux chocs et aux revirements d'humeur des investisseurs.
Les flux de capitaux privés sont devenus la principale source de financement de la croissance économique, de la création d'emplois et de la productivité, mais ils peuvent aussi constituer une source d'instabilité et de crises. Pour remédier à certains de ces problèmes, le FMI encourage ses pays membres à accroître la transparence de leursecteur financier et des activités de leurs entreprises, afin de circonscrire les abus financiers, notamment le blanchiment et la fraude, et de mettre tous les investisseurs sur un pied d'égalité. Il renforce en outre sa surveillance des marchés de capitaux internationaux et s'efforce d'affiner les instruments dont il se sert pour prédire et prévenir les crises.
S'il est important d'améliorer lasurveillance et d'affiner les outils d'analyse, le FMI a conscience qu'une réforme plus fondamentale de l'architecture financière internationale peut s'imposer. Il déploie donc des efforts considérables depuis quelques années afin d'associer plus étroitement le secteur privé à la résolution des crises, sans toutefois décourager les investissements dont les pays en développement ont tant besoin. C'estdans cet esprit que le FMI a suggéré récemment la création d'un mécanisme de restructuration de la dette souveraine. S'il reçoit l'aval de la communauté internationale, ce mécanisme pourrait aider les pays à éviter un défaut de paiement coûteux et prolongé.
IV. Aider les pays à s'aider eux-mêmes
Nombre de pays commencent tout juste à s'intégrer à l'économie mondiale. C'est pourtant à euxqu'incombe la responsabilité première de tourner la mondialisation à leur avantage. Les pays qui s'ouvrent à l'économie mondiale doivent disposer des capacités institutionnelles requises pour mettre en œuvre les réformes structurelles qui s'imposent (par exemple la libéralisation des échanges commerciaux et des mouvements de capitaux) et, en règle générale, ils ont intérêt à adopter un taux de changeflexible.
Mais nombreux sont les pays pauvres qui n'ont pas les moyens d'entamer le processus de participation plus active à l'économie mondiale. Ils ont besoin d'un surcroît d'assistance de la part de la communauté internationale. Le FMI, institution universelle, est résolu à rester engagé aux côtés des pays les plus pauvres. Il appuie, avec d'autres nations et institutions internationales, lesobjectifs de développement du Millénaire à l'horizon 2015.
Le principe directeur dans le combat contre la pauvreté dans le monde est d'aider les pays à s'aider eux-mêmes. Les pays pauvres doivent s'appliquer à établir la paix dans leurs frontières, à instaurer l'état de droit et la bonne gouvernance et à mener des politiques économiques qui stimulent l'initiative privée et l'intégration àl'économie mondiale. Les pays riches, quant à eux, doivent apporter un appui financier plus ferme, sous forme d'investissements, d'aide publique au développement et d'allègement de la dette. Ils doivent surtout ouvrir leurs marchés aux produits pour lesquels les pays pauvres possèdent un avantage comparatif.
C'est dans cet esprit que le FMI et la Banque mondiale ont adopté en 1999 une nouvelle approche deleurs programmes de prêts qui donne un rôle central à un processus de réduction de la pauvreté à l'initiative des pays concernés. Un élément essentiel du processus est l'élaboration par le pays d'un document de stratégie pour la réduction de la pauvreté (DSRP). Il est désormais admis que cette démarche prometteuse devrait faciliter la mise au point de stratégies de lutte contre la pauvreté...
tracking img