pt clinique l2

Pages: 16 (3791 mots) Publié le: 30 janvier 2015




Centre National d’Enseignement à Distance
et Institut d’Enseignement à Distance
UNIVERSITE PARIS 8


LICENCE 2ème année DE PSYCHOLOGIE

PROJET TUTORE DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE



TITRE


La ré-organisation de l’appareil psychique
et ses mécanismes de défenses dans la sénilité
chez les personnes du grand âge (80 ans)







Année Universitaire : 2013-2014RESUME



Dans notre recherche, nous nous questionnerons sur la ré-organisation psychique chez les personnes du grand âge (80 ans et plus).

Il s’agira pour nous de savoir dans quelle mesure la sénilité est un facteur de ré-organisation psychique chez le vieillard.

Les recherches relativement récentes sur la clinique de ces sujets, abordées sous diverses approches, nous ont permisd’émettre une hypothèse dont nous soumettons la validité à une dizaine de personnes dans une maison de retraite. Notre hypothèse générale postule que la sénilité de la personne âgée non malade impliquerait une ré-organisation de l’appareil psychique engendrant une réactivation de l’angoisse de mort, l’abandon et/ou de perte d’objet.

Trois hypothèses spécifiques viennent argumenter cettesupposition : l’écoute, dans la clinique des pathologies tardives de l’âgé (sénilité) impliquerait une approche historique et génétique supposant un modèle structural et temporel. Le psychisme dévoilerait une atteinte narcissique et on observerait également une ré-activation de l’angoisse de mort et d’abandon et/ou de perte d’objet.

Nous conclurons alors que la multiplication des pertes inévitables ouprocessus de vieillissement s’accompagne d’un phénomène de saturation de l’appareil psychique (et ses mécanismes de défenses) qui mène vers cet état de destruction face à la réalité : la sénilité.






SOMMAIRE
Sommaire




page 3






Introduction




Page 4






Question de départ




Page 4






Elaboration théorique




Page 5A-Présupposés





I-Sénescence et sénilité





II-Appareil psychique Freud





III-Mécanismes de défenses





B-État de la question





I-Approche des pathologies tardives dans la clinique et l'écoute de l'âgé


II-Atteinte narcissique du vieillard sénile :
a-Narcissisme et corps




b-J.Maisondieu et le narcissismec-Narcissisme selon J.Messy, C.Balier et S.Freud
III-Emergence des angoisses dans la sénilité :





a-Ré-activation de l'angoisse de mort



Selon S.Freud, selon R.M




Selon Bacque - Tustin - H.Bianchi



b-Ré-activation de l'angoisse d'abandon et/ou de perte de l'objet d'amour





Point de vue psychodynamique de M.Klein






Hypothèses




Page 11I-Hypothèse générale





II-Hypothèse spécifiques











Méthodologie




Page 11
I-Sujets de l'expérience





II-Méthode de recrutement





III-Procédures et outils utilisés










Conclusion




Page 14






Bibliographie




Page 15






INTRODUCTION


Le vieillissement de la population estun fait majeur des sociétés européennes contemporaines.

L’accroissement de la population très âgée (80 ans) est important. La vieillesse n’est donc pas une maladie ; en effet, l’allongement de la durée de vie s’est accompagné d’un recul de la dépendance. Néanmoins, il est aussi des vieillissements pathologiques liés à une rupture dans l’évolution du processus de sénescence qui tendent àréduire les capacités et à favoriser l’éclosion de dégradations cognitives, sociales, physiques et psychologiques, sans pour autant qu'’il y ait une atteinte neurologique.

De nombreux travaux émergents alors qui soulignent l’importance de la survenue de ces pertes. Parmi ces recherches la sénilité (démence sénile) que certains qualifient « d’épidémie silencieuse » tient une place particulièrement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pt et emploi
  • Pt et croissancce
  • Pt cruiser
  • Croissance et pt
  • La l2
  • Clinique
  • clinique
  • Clinique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !