Retraite au canada

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2875 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA POLITIQUE DES RETRAITES AU CANADA

Fondée sur le principe de solidarité nationale, la protection sociale est aujourd’hui pour beaucoup une réalité couvrant l’ensemble des conséquences financières des risques de la vie (maladie, maternité, invalidité, décès, accidents du travail et maladies professionnelles, vieillesse, famille, chômage); elle devient également un phénomène universel. Laprotection Sociale est née de la volonté d’améliorer les conditions de vie de chaque individu en le protégeant des risques auxquels il doit faire face. En effet, avec la révolution industrielle qui a touché de nombreux pays européens à la fin du XIXe siècle, les campagnes ont connu un véritable exode rural et la classe ouvrière s’est fortement développée. Ces travailleurs se sont donc trouvés coupésde leur communauté d’origine qui pouvait leur offrir diverses formes de soutien (religieux, familial ou bien associatif). Par conséquent, ces groupes furent particulièrement vulnérables aux risques liés au vieillissement, à la maladie, aux accidents du travail et au chômage, soit aux risques économiques et sociaux liés à la perte de revenu lorsque la personne ne pouvait plus travailler. Dessociétés de secours mutuel ont donc commencé à se développer et au début du XXe siècle des systèmes d’assistance sociale furent mis en place dans certains pays européens. Enfin, les systèmes furent unifiés au niveau national.

SYSTEME DE PROTECTION SOCIALE CANADIEN

La protection sociale regroupe la sécurité sociale (système d'assurance), l'action sociale et l'aide sociale (système d'assistance). Lasécurité sociale désigne le système d'indemnisation, par les administrations publiques, des citoyens victimes des aléas de la vie (comme le chômage, la maladie, les accidents, la vieillesse, le décès d'un parent pour un mineur, etc.). Il s'agit d'assurer un minimum de ressources ainsi que l'accès aux besoins essentiels (éducation, eau, nourriture, hygiène) à tous les citoyens hors catastrophe, guerreou calamité (qui relèvent elles de la sécurité civile). La sécurité sociale fait partie de la politique sociale, celle-ci étant intégrée dans la politique publique.

Au Canada, la sécurité sociale, était considérée comme un recours de dernière instance. La notion de droit à l’assistance n’existant pas, les programmes sociaux n’offraient qu’une aide minimale temporaire et seulement dans lessituations d’urgence (qui étaient vérifiées grâce à des enquêtes minutieuses). De plus, et selon l’Acte de l’Amérique du Nord britannique adopté en 1867, les problèmes de santé et d’aide sociale relevaient de la seule responsabilité des provinces et des municipalités, sauf que celles-ci ne disposaient pas des fonds nécessaires (la fiscalité étant prélevé par le fédéral) pour assumer une telle charge.C’est d’ailleurs ce qui explique en partie le retard qu’a subi l’établissement d’un indispensable système de sécurité sociale au Canada.

Après la deuxième guerre mondiale, le filet de protection sociale s’intensifia, influencé en partie par le rapport Beveridge (1942), qui promouvait un système unique et universel, fondé sur la responsabilité de la société envers ses membres. L’idée étant queles gouvernements doivent jouer un rôle actif dans la répartition des ressources du pays afin de prévenir la pauvreté et de préserver le bien-être de tous.
A partir des années 40 le système qui s’est donc progressivement mis en place était de « conception institutionnelle ». Les programmes sociaux sont alors vus comme la première arme dans la lutte contre la pauvreté et les risques encourus parles individus sont considérés comme devant faire partie intégrante des coûts liés au fonctionnement des sociétés urbaines et industrialisées.
Dès lors, on ne porte plus de jugement moral sur l’individu qui se trouve dans le besoin mais on s’attache à définir les responsabilités de la société face aux risques qu’elle génère en s’industrialisant.
Le système canadien établit, de plus, une...
tracking img