Science politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2038 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 2: GENESE DE L’ETAT : LA CONCENTRATION DU POUVOIR POLITIQUE

C’est à partir du XIII que le roi commence à concentrer les pouvoirs. Auparavant, ils étaient détenus entre plusieurs seigneurs, fiefs : pouvoir féodal.
L’E est une des organisations possible du pouvoir politique.
Définition de l’E : voir poly du plan du cours.
Comprendre les processus qui ont permis l’apparition d’unpouvoir concentré entre les mains d’une personne. Divers processus sont à prendre en compte : éco, social, religieux.
 
Section 1 : La formation d’une sphère politique spécialisée en Occident
 
A/ Différenciation et spécialisation des rôles politiques
 
Typologie de Lapierre Vivre sans E ? 8 degrés d’exercice du pouvoir politique
1)      La régulation immédiate et l’indifférenciation dupolitique : c’est l’ex de société sans chef où les règles s’appliquent par adhésion du groupe entier. Société caractérisée par le D à la vengeance personnelle. Pression de l’ensemble du groupe contribue à réguler les conflits.
2)      La régulation par médiation obligatoire et indifférenciation du politique : pas de chef permanent, si des conflits apparaissent ils peuvent réglés par un médiateurqui n’a par contre pas de pouvoir de coercition. En dehors des conflits, le chef n’a pas de pouvoir.
3)      La régulation par une autorité spécialisée avec un pouvoir politique dilué : le pouvoir appartient à certains ou à un certain groupe qui doivent faire et faire appliquer les règles communes mais ils ne sont pas des gouvernants à part entière car leurs fonctions politiques découlent deleurs fonctions éco ou religieuses.
4)      La régulation par une autorité spécialisée avec un pouvoir politique différencié : les rôles politiques sont reconnus et spécialisés : certains sont investis de décider pour toute la société, mais cette autorité est divisée entre plusieurs rôles complémentaires : chef de paix, chef de guerre, chef de religieux…
5)      Une autorité spécialisée ethiérarchisée : hiérarchisation entre différents niveaux d’exercice du pouvoir : structures emboitées avec à leur tête leur propre chef : chef de village, chef du département, chef de la région….
6)      Une autorité spécialisée avec pouvoir politique individualisé : pour les gouvernants apparaît le D de recourir à la violence (monopole de la violence légitime).
7)      Une institutionnalisation dupouvoir et un E patrimonial : existence d’un E avec appareil spécialisé de gouvernement. Le pouvoir s’exerce à travers des institutions administratives. Il existe différents types d’E en fonction du type de recrutement de ses fonctionnaires et de leur indépendance par rapport au dirigeant de l’E. E patrimoniaux : recrutement par le chef (critères familiaux, bureaucratiques). Confusion entre patrimoinepublic et privé du détenteur du pouvoir. Aussi appelé E clientéliste : chef patron qui offre services et protection à des clients qui lui donneront assistance et fidélité.
8)      Un pouvoir institutionnalisé avec administration spécialisée mais dépatrimonialisé : E moderne. Le pouvoir des individus, des gouvernants est différencié du pouvoir de l’E : pas de confusion entre pouvoir étatique etindividus qui occupent fonctions de gouvernants. Administration autonome, qui ne dépend pas directement du chef. Les fonctionnaires sont recrutés de façon anonyme (concours) : compétences, savoirs. L’administration devient bureaucratique : composée sur des critères de savoirs. Les principes qui régissent le gouvernement sont juridiques : écrits et accessibles à tous. Apparaît à partir du XVII avecles premières constitutions : Angleterre. Selon M Weber, seul l’E dispose du pouvoir de l’exercice de la violence légitime : inscrite dans le D : police, armée.
 
Deux périodes : XII au XIV : sortie du système féodal
                           XV au XVII : mise en place de l’absolutisme
Comment est on passé du morcellement à la concentration des pouvoirs.
 
B/ Renouveau de l’économie...
tracking img