Socialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (302 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I-1) La famille comme premier agent de socialisation de l’enfant

La famille a de nombreuses fonctions. En plus de sa fonction biologique, elle assure dans toutes les sociétés, unefonction de socialisation.

La socialisation est définie comme étant un processus d'apprentissage qui permet à un individu d'acquérir les modèles culturels de la société dans laquelle il vitet agit. Elle est le résultat à la fois de l’action de certains agents sociaux, mais aussi et surtout d'une interaction entre l'individu et son environnement.

I-1-1) Rôle éducatif etapprentissage

L’intervention de la famille dans ce processus se situe au stade de la socialisation primaire, soit au tout début. Elle est le cadre de la transmission de schémas et deprincipes essentiels, en particulier les premiers apprentissages du langage, des règles et des valeurs de base.

Selon P. BOURDIEU, on peut regrouper les transmissions effectuées par lafamille en quatre éléments :
 Le capital économique : Il désigne aussi bien le patrimoine (ensemble des biens possédés), et les revenus (qui permettent un certain niveau de vie et laconstitution ou pas d’un patrimoine). Un fort capital économique des parents a plusieurs avantages : financement des études, de cours particuliers…

 Le capital culturel : Il désigne l’ensemble desressources culturelles dont dispose un individu (capacité de langage…), le niveau de diplôme et d’étude. Un capital culturel élevé chez les parents, leur permet d’aider leurs enfants pluslongtemps dans ses études.

 Le capital social : Il désigne le réseau de relations personnelles qu'un individu peut mobiliser quand il en a besoin. Ce réseau est en partie "hérité"(relations familiales…).

P. Bourdieu, parle aussi d’ « habitus » qui se traduit par l’ensemble des valeurs, des goûts, des pratiques transmises par la famille de génération en génération.
tracking img