Sociologie du droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9182 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
I/ POSITIVISME

En France, l’attitude positiviste est la 1ère et souvent la dernière de la grande majorité des juristes. C’est le climat philosophique du XIXème qui a mis en avant la pensée positive. Cette pensée allait exercée sur le droit une influence décisive et durable.

C’est Auguste Comte et ses disciples qui vont imposer la pensée positive à partir de 1832. Il dit «  enétudiant le devant de l’intelligence, depuis son essor le plus simple à nos jours, j’ai découvert une grande loi : c’est le fait que l’esprit humain emploie successivement 3 méthodes :
- Méthode théologique : fictive
- Méthode métaphysique : abstraite
- Méthode positive : vraie méthode et scientifique ».

Selon la théorie positive, tout dépassement des phénomènes (donc de ce quiapparaît) est voué à l’échec. Une telle réflexion appliquée au droit  conduit à rejeter toutes les recherches engagées dans le sens d’un Droit reposant sur des fondements d’essence transcendante. Le seul chemin possible est celui où l’esprit œuvre en toute efficacité, en se limitant aux apparences réelles de la société.

Pour Auguste Comte, les recherches métaphysiques conduisent à une impassecar elles se perdent dans d’interminables contradictions. Il dit : «  sin on choisit des législations positives, on évite les inconvénients car elles s’inscrivent dans un espace et un temps concret ».

Les législations positives sont donc capables d’orienter les actions humaines dans le sens le plus souhaitable pour une société et cela permet à celle-ci de se structurer et de fonctionner. Ilne s’agit pas ici de critiquer en bien ou en mal tel ou tel système, lesquels sont toujours exclusifs et entendent s’ouvrir à l’universel.

Le positivisme allait discrètement influencer la codification napoléonienne. Cette œuvre importante allait marquer jusqu’à nos jours le système juridique français. A travers les codes, le droit devenait concrètement la structure profonde de la société. Atravers les multiples procédures, les juristes allaient expliciter les textes et du même coup allaient expliquer la réalité individuelle et collective. C’est ainsi que va s’élaborer en France une exégèse du droit à laquelle se trouve assuré la sécurité des personnes et des biens ainsi que celle de l’Etat (ce qui permet la mise en place de l’Etat de Droit).

Ce phénomène de positivitéjuridique est le fait de tout un ensemble social. Kant fut important dans la critique du positivisme : d’un côté il y a les phénomènes (Comte) et de l’autre il y a l’esprit (Kant). La pensée de Kant va critiquer le strict positivisme.

Le droit positif est celui qui est posé et s’impose, aux besoins par la force, et c’est dans cet axe de pensée que se situe la tradition volontariste en France.Saint Augustin : « c’est la volonté qui prime chez l’Homme ». Dans ce mouvement, le phénomène juridique tout entier se ramène aux actes de volontés des gouvernants.

Cette réflexion sur la positivité des lois remonte aux sources mêmes de la pensée occidentale. Les Sophistes (pré socratiques) critiquaient les lois de la cité car ils leurs reprochaient d’être des créations artificielles dénuéesde tout fondement. Les épicuriens vont insister sur le caractère volontariste des lois. Ce caractère volontariste est intrinsèquement lié au positivisme. Pendant tout le Moyen-âge, les légistes vont continuer la tradition : « si le Roi veut, veut la loi».

Arrive un autre philosophe : Dulscott qui a des idées positives et volontaristes et qui met en évidences dans son œuvre que : « la volontéest la faculté première de l’Homme en l’Homme et en Dieu ». Les règles morales sont celles de Dieu qui dans sa volonté suprême établit. Occam affirme à son tour que les règles morales sont celles que Dieu a fixées, de toute éternité et non pas celles que la raison humaine prétend découvrir. Les théologiens affirment que le volontarisme de la règle de droit vient de trouver son fondement ultime...
tracking img