Sociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2693 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pékin protège son patrimoine culturel et historique dans son développement urbain
La cour carrée affrontait développement urbain à pékin?

Plan :
Introduction:
1.la cour carrée ,qu’ est –il ?
1.1 Ce qu'on appelle Siheyuan
1.2 Caractère et disposition des cours carrées
2. Certains les cours carreés disparues à pékin
2.1 : L’heure de démolir:
← Les raisons historique pourdémolir des cours carrées:
3. Pékin protège son patrimoine culturel et historique dans son développement urbain
3.1 Le plan de protection de la ville impériale
3.2 Aujourd'hui , cour carrée à pékin
conclusion

Pékin protège son patrimoine culturel et historique dans son développement urbain
La cour carrée affrontait développement urbain à pékin?
Introduction:
• La ville de Pékinest une ville mise au carrée
Cour carée est un type de résidence trouve couramment dans toute la Chine, mais le plus célèbre àpékin. Le nom signifie littéralement une cour, un espace clos par des murs, une cour entourée de bâtiments, un espace fermé quadrilatère. En Chine, une cour est appelé un siheyuan, ce qui signifie une cour entourée de quatre bâtiments. Tout au long de l'histoire chinoise,la composition siheyuan a été le modèle de base utilisé pour les résidences, palais, temples, monastères, les entreprises familiales et les bureaux gouvernementaux. Il y avait des simples cours et il y avait villas cour
[pic]
Source : http://images.google.com (carte, photo)
• Urbanisme à pékin antique
Dans l’ancienne Chine, devant faire face à la rigure de l’hiver et au ventprintanier mêlé du sable du Gobi dans le nord,au soleil brûlant de l’été dans le sud, le peuple développa les idées de face nord et de face sud dans la cicillisation de l’habitation, se rendant compte que dans le relief naturel, l’ubac, c’est le versant nord d’une montagne, ou côté ensoleillé d’une vallée, se trouve au nord des rivières. Le côté nord, c’est l’ombre, l’air est à l’extérieur, le côté sud,c’est le rayonnement, l’air est à l’extérieur. En rapprochant laposition et le soleil, on disait que le sud est ensoleillé, le voie que suit le lever du soleil, l’ouest étant la voie que prend l’ombre pour descendre, ainsi le sud et le nord sont les points qui fixent une position.
Axe central comme l'épine dorsale ,il est direction nord-sud, la ville a été divisée entre Nord et Sud deux ans et demid'est en ouest deux et demi de bâtiments de la ville était répartition symétrique, soit presque exactement le même. Est-ouest des rues principales et d'autres rues de la ville était divisée comme carreau 

• Histoire :
Le Siheyuan(cour carrée) est une sorte d’habitation traditionnelle de Beijing, qui a pris sa forme primitive dans la dynastie de Liao. Au fil des dynasties suivantes, tels queJin, Yuan, Ming et Qing, cette habitation a été améliorée graduellement et est devenu la plus typique habitation de pékin [pic][pic]
Dynastie QING Dynastie YUAN

Source : http://images.google.com (carte, photo)

Pékin est devenue la destination de visiteurs venus du monde entier en raison de ses 3 000 ans d'histoire et de patrimoine, selondes archéologues.
Ces facteurs ont poussé la ville à accroître ses efforts pour protéger ses sites historiques afin de permettre à son charme de survivre aux constructions massives nécessaires au développement urbain et à sa croissance démographique.
La Grande Muraille, la Cité Interdite ainsi que les jardins impériaux tels que le Palais d'Eté, les Ruines du Yuanmingyuan, sont mondialementcélèbres, pourtant ils ne représentent qu'une partie de l'antique civilisation chinoise, Pour connaître complètement la ville, il est nécessaire de visiter les résidences traditionnelles de Beijing, appelées également "siheyuan" (cours carrées closes)
Ce genre de cour, qui remonte à plus de 800 ans, lorsque Beijing a commencé sa construction en tant que capitale, est formé par des chambres donnant...
tracking img