Sociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1697 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans quelle mesure l'exclusion sociale s'explique t-elle par l'évolution du marché du travail ?

I. L’évolution du marché du travail source primordiale d’exclusion sociale.

A. Des constats
[il s’agit de montrer que la dégradation du marché du travail s’est accompagnée d’une montée de l’exclusion sociale, celle-ci concernant particulièrement les personnes touchées par lesproblèmes du chômage de longue durée et par la précarité de l’emploi].

1. Dégradation du marché du travail.

Montée du chômag e durant les deux dernières décennies [chiffrer à l’aide de connaissances personnelles]. La forte montée des emplois précaires, en lien avec le développement de la flexibilité du travail dans les entreprises. Ainsi, alors que le total stagiaire / intérim / CDDreprésentait 2,8% de l’emploi salarié en France en 1982, la part de ces emplois dans l’emploi salarié est passé à 8,3% en 1997, elle a donc été multiplié par 3 entre ces deux dates.

2. Or, on constate que les risques d’exclusion sont croissants

avec l’emploi instable et le chômage de longue durée. En effet, alors que « seulement » 21,6% des personnes disposant d’un emploi stable non menacé était,en 1987, socialement vulnérable, c’était le cas de 27,5% des personnes ayant un emploi instable, et de 31,8% des chômeurs de plus de 2 ans. De même, si « seulement » 4,2% des personnes disposant d’un emploi stable non menacé était, en 1987, très vulnérables, les proportions étaient respectivement de 11% pour les emplois instables et de 17,5% pour les chômeurs de plus de 2 ans. Ainsi, exclusionsociale et difficultés vis à vis de l’emploi sont très fortement corrélées. Globalement, c’est quasiment la moitié des chômeurs de plus de 2 ans qui, à un degré plus ou moins fort, sont frappés par la vulnérabilité sociale et connaissent donc un risque face à l’exclusion, contre environ ¼ de ceux qui disposent d’un emploi stable. Par ailleurs, selon un rapport de Chasseriaud, les individus ensituation de « grande difficulté sociale » sont essentiellement des « chômeurs de longue durée », chômage souvent appelé chômage d’exclusion.

3. Si les faits font ainsi largement apparaître que l’exclusion sociale

est étroitement liée à la dégradation du marché du travail – traduite par la montée du chômage et spécifiquement d’un chômage de longue durée, mais aussi par la précarisation desemplois générant une segmentation du marché du travail – l’analyse doit permettre de comprendre les processus en jeu.

B. Les processus

[il s’agit de démontrer comment la dégradation de la situation sur le marché du travail peut être source de l’exclusion sociale ? Quels sont les mécanismes en jeu ?].

Dans une société où l’intégration sociale (envers de l’exclusion) passed’abord par le travail – c’est lui qui procure revenus, statut, identi té, relations sociales – on comprend que l’absence prolongée d’emploi (pour les chômeurs de longue voire de très longue durée), mais aussi à un moindre degré, la précarité de celui-ci, soit une première et fondamentale source d’exclusion.

Le chômage de longue durée stigmatise et rend le retour à l’emploi plus difficile. Notiond’inemployabilité, de suspicion lors des entretiens d’embauche.
Le chômage de longue durée entraîne une diminution des ressources financières, et ce malgré les revenus de transfert qui ne permettent pas de combler l’absence de revenus du travail. Les chômeurs de longue durée risquent donc de se retrouver en situation de
pauvreté économique, avec pour conséquence l’impossibilité de satisfaire desbesoins fondamentaux (exemples : accès à un logement décent, accès à la santé et plus

particulièrement à certains soins coûteux qui ne sont pas toujours « couverts » par la protection sociale), et dans tous les cas l’impossibilité d’accéder à la norme de consommation (exemple : biens d’équipement).
L’isolement des individus au sein de la société (cf notion de sociabilité) est aussi une...
tracking img