Tibet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1276 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tibet

Lorsque la République populaire de Chine utilise le terme Tibet, elle fait référence à la région autonome du Tibet, dont la capitale est Lhassa, l'une des cinq régions autonomes de la RPC; elle y inclut la plus grande partie de l'État indien de l'Arunachal Pradesh dont elle revendique la possession.

Les Tibétains parlent un des trois dialectes du tibétain, une langue de la familletibéto-birmane, et sont majoritairement bouddhistes, pratiquant plus précisément le bouddhisme vajrayâna.
Le drapeau du Tibet, créé par le 13e dalaï-lama en 1916, a été proscrit par la République populaire de Chine en 1959, neuf ans après l'intervention militaire chinoise. Il est aujourd'hui l'emblème du gouvernement tibétain en exil. Ce drapeau s'inspire des motifs de drapeaux antérieurs utiliséspar les régiments tibétains, en particulier la figure du lion des neiges, laquelle remonterait au règne du roi du Tibet Songtsen Gampo au VIIe siècle47.
L'histoire, notamment les événements du XXe siècle, ont donné lieu à une double interprétation relevant du domaine de l'historiographie.

Version du gouvernement chinois
Selon l'histoire officielle de la République populaire de Chine, le Tibet aété annexé par la Chine dès le XIIe siècle, sous la dynastie Yuan, remplaçant le contrôle mongol sur son empire englobant Chine et Tibet
Seule la période coloniale britannique du début du XXe siècle a donné au Tibet des dalaï-lama une relative indépendance temporaire vis-à-vis de Pékin. Les Tibétains sont donc depuis le retour du gouvernement chinois en 1949 sous le contrôle politique dugouvernement régional autonome du Tibet, avec un ascendant de Pékin.
Après l'intervention militaire chinoise au Tibet (1950-1951), le maréchal chinois Chen Yi inaugure en 1956, un Comité préparatoire à l'établissement de la Région autonome du Tibet. La Région autonome du Tibet a été créée en 1965.

Version du gouvernement tibétain en exil
Le Tibet fut conquis par les Mongols en 1250 juste après lamort de Gengis Khan.
L'indépendance du Tibet fut pleinement rétablie après la chute de l'empire mongol en 1368, sous le règne du Phagmodru-pa au Tibet. La dynastie Qing des Mandchous développa une relation de protectorat avec le Tibet. Après la chute des Mandchous en 1911, l'indépendance du Tibet fut proclamée par le 13e Dalaï Lama, Thubten Gyatso, en 1913. L'indépendance du Tibet fut reconnue defaçon mutuelle par la Mongolie cette même année.
Le 7 septembre 1904, le Traité de Lhassa reconnait les frontières existantes entre le Tibet et la région indienne du Sikkim, ainsi que l’instauration d’un protectorat économique de la Grande-Bretagne sur le Tibet.
Le 27 avril 1906, la Chine reconnait l’autorité de l’Inde sur le Tibet en signant avec les Anglais, et à l’insu des Tibétains, uneconvention ratifiant le Traité de Lhassa.
Afin de conclure un traité frontalier définitif, l’Inde, le Tibet et la Chine se retrouvent à la Conférence de Simla le 6 octobre 1913, la Chine souhaite intégrer les espaces tibétains conquis par les troupes du général Zhao Erfang en 1908 alors que les Tibétains souhaitent que ces territoires leur soient rendus et que leur indépendance soit reconnue.
Le 10août 1918, l’Accord de Chamdo, signé sous l’entremise de l’Inde britannique par le général Liu Canjing et le commandant des forces tibétaines aux frontières Chamba Deba, fixe une ligne de cessez-le-feu derrière laquelle les troupes chinoises durent se retirer.
Le 7 octobre 1950 l'armée chinoise entre au Tibet, l'Inde exprime son désaccord mais ne condamne pas fermement cette « invasion » ou« libération pacifique ». En novembre 1950, la plainte déposée par une délégation tibétaine, qualifiant l’entrée des troupes chinoises au Tibet d’« agression caractérisée », est saisie par l’ONU.

L'armée populaire de libération (APL) attaqua l'armée tibétaine le 7 octobre 1950, livrant une bataille à Chamdo dans le Kham (est du Tibet). Cet assaut marqua le commencement de la campagne de Pékin pour...
tracking img