Titrisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6447 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Note pédagogique MIC no 16
François Leroux

LA TITRISATION

Les premières opérations de titrisation ont été réalisées aux États-Unis. Depuis le champ de la titrisation n’a cessé de s’élargir et ces opérations se développent dans de nombreux pays. 1. 1.1 CARACTÈRES GÉNÉRAUX DE LA TITRISATION Le principe de la titrisation :

La titrisation est une technique financière par laquelle descréances traditionnellement illiquides et gardées par leurs détenteurs jusqu’à l’échéance sont transformées en titres négociables et liquides. Cette transformation d’actifs illiquides en titres négociables peut par ailleurs s’accompagner d’une restructuration et d’une reconfiguration donnant aux titres offerts au marché des caractéristiques différentes de celles des actifs sous–jacents en terme depaiements, de coupons, en termes de durée et de sensibilité aux fluctuations des taux d’intérêt. La transformation en titres négociables s’accompagne d’une adaptation aux besoins anticipés des investisseurs. Ces derniers trouvent dans ces nouveaux titres des instruments négociables additionnels qui viennent compléter la panoplie des titres liquides à leur disposition (obligations, notes, etc…) Latitrisation s’inscrit dans une tendance lourde de la finance au niveau mondial, celle de la «marchéisation», c’est-à-dire la tendance consistant à rendre échangeable sur les marchés des produits pour lesquels il n’existait pas traditionnellement de marchés primaire ou secondaire. Par ce biais on réalise le plus souvent un transfert total ou partiel des risques de certaines institutions à d’autres.Ainsi, l’une des conséquences premières de la titrisation a été de fournir aux banques (et à toutes les institutions faisant du crédit) des instruments leur permettant de gérer de façon nouvelle leurs bilans et d’adapter leurs structures financières à leurs objectifs.

1.2

Le mécanisme général de la titrisation :

Un établissement de crédit cède à une entité spécialement établie à cet effet destitres de créances. Cette entité souvent appelée SPV (Special Purpose Vehicle)1 émet des titres qui, après évaluation par une agence de notation, seront placés auprès d’investisseurs. La maison
1

On parle aussi de Trust, de conduit ou de fonds commun de créances (FCC).

MIC16.1

de titres (typiquement un investment banker) qui a rempli le rôle d’arrangeur pour mettre en place etstructurer le produit financier joue souvent également un rôle majeur dans le placement des titres auprès des investisseurs. Dans cette opération de transformation, on oppose généralement les «pass-through securities» et les «pay-through securities». les pass-through securities représentent des titres de propriété d’un pool de créances de même catégorie détenues par le SPV. Le cédant remet ses titres àl’entité créée pour les fins de titrisation et les flux générés par ces créances sont la source des flux qui seront payés aux investisseurs. Il n’y a pas dans cette structure de transformation des flux et des caractéristiques des créances. Cette forme qui est la première à être apparue est particulièrement bien adaptée à la titrisation des créances hypothécaires. les pay-through securities sont destitres émis par le SPV dont les flux sont alimentés par les titres sous-jacents mais dont les caractéristiques ont été adaptées pour répondre aux besoins des investisseurs. La forme la plus utilisée des paythrough a été les CMO (Collateralized Mortgage Obligations) qui ont la caractéristique d'avoir un profil d'amortissement bien défini à l'avance et offrant aux détenteurs plusieurs titres dont lamaturité diffère. Le succès de CMO a conduit à l’apparition de CLO (Collateralized Loan Obligations) qui généralement ont plusieurs classes de titres dans lesquels les titres subordonnés absorbent les risques de pertes avant les titres non-subordonnés. La croissance du marché, la demande exercée par les investisseurs et le travail d’innovation des spécialistes en ingénierie financière ont amené...
tracking img