Transport maritime

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4744 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Synthèse n°35 : La concurrence entre armateurs de lignes régulières de conteneurs se gagne à terre… ISEMAR – Mai 2001

SYNTHESE N°35 LA CONCURRENCE ENTRE ARMATEURS DE LIGNES REGULIERES DE CONTENEURS SE GAGNE A TERRE…

Résumé

Les armements conteneurs se sont lancés très tôt dans des politiques d’expansion de flotte afin de massifier les trafics et réaliser des économies d’échelles, maisaussi pour atteindre une taille critique suffisante et répondre aux demandes de transports de clients mondiaux. Cette augmentation de capacités de transport s’est faite via des croissances internes (commandes de navires), par l’entremise d’opérations de fusions & acquisitions, ainsi que par une série d’accords technico-commerciaux (alliances, consortia, conférences) dont les objectifs sont demutualiser les risques et de stabiliser la concurrence tout en augmentant sa couverture géographique. Le développement des compagnies maritimes conteneurisées s’est traduit par la mise en place de réseaux de lignes maritimes, organisation qui permet de rationaliser les activités et de planifier les flux. Les armements mondiaux ont d’abord construit leur puissance sur les échanges Est-Ouest, reliantl’Asie, l’Europe et l’Amérique du Nord, avant d’investir aujourd’hui les créneaux Nord-Sud. Mais la spécialisation sur le secteur des transports maritimes demeure dangereuse, du fait de la baisse continue du niveau des taux de fret et de part la concurrence exacerbée qui règne sur le marché, conduisant à une rentabilité incertaine de l’activité. D’autre part les clients exigent de plus en plus deservices et de simplification administrative lors d’opérations de transports de plus en plus complexes. En conséquence, les armements conteneurs se sont progressivement portés sur les secteurs d’activités terrestres, englobant les services de manutention, les services à la marchandise et les transports routiers ou ferroviaires, afin d’offrir une prestation globale de transport basée sur le contrôle descoûts de l’ensemble de la chaîne logistique, dans le cadre de l’organisation dite « d’opérateur unique » ou « one stop shop » : l’armement devient organisateur de transport et gère tous les paramètres logistiques pour un client dont il est alors le seul interlocuteur. Par extension, le réseau maritime des compagnies devient alors un réseau de transport avec un maillage mondial de ports maritimes,de routes terrestres, et de ports secs (plates-formes de groupage dégroupage des marchandises).

www.isemar.asso.fr

1

Synthèse n°35 : La concurrence entre armateurs de lignes régulières de conteneurs se gagne à terre… ISEMAR – Mai 2001

Depuis le début des années 1960, de grands groupes de transport maritime ont émergé, basé sur les échanges de conteneurs. En ce domaine, la tendance laplus spectaculaire de ces 20 dernières années est sans conteste l’émergence de transporteurs globaux. Cette Synthèse décrit les évolutions du transport maritime de conteneurs au cours de ces 15 dernières années sur les mers et ses incursions sur le maillon terrestre, portuaire en particulier. Phase 1 : massification / économie d’échelle Les armements se sont lancés très tôt dans des programmescontinus d’expansion de flotte et d’accroissement des capacités de transport des navires afin d’aligner un nombre suffisant de porte-conteneurs sur l’ensemble des lignes pour répondre à la croissance de la demande de transport alimentée par les évolutions du commerce international. Evolution comparée du trafic de conteneurs et des capacités de transport en millions d’evp 85 60.8 100 1.0 100 90 84.2148 3.4 280 95 135 237 4.7 470 2000 190 334 5.2 520

Trafic portuaire Indice Capacité de transport indice

Source : Containerisation International, UNCTAD Review, BRS - Alphaliner

C’est aussi afin de diminuer les coûts unitaires que les compagnies maritimes se sont engagées dans des politiques dite de « massification ». En effet, un porte-conteneurs de 6 000 evp permet de réaliser une...
tracking img