L'apologue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (421 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
II L'Ame de l'apologue :
·        Fonction de l'apologue
-         Au XVII et XVIII ème s., les auteurs sont obligés d'utiliser une argumentation implicite afin de déjouer la censure exercée parle pouvoir. En effet, il est plu simple de représenter Louis XIV sous les traits d'un lion autoritaire qu'en le critiquant ouvertement. Cependant, les censeurs étaient instruits, alors comment ne serendaient-ils pas compte que l'apologue présentait une critique du pouvoir ?
-         L'apologue, n'étant pas une argumentation classique, a l'avantage de divertir le lecteur. En effet, l'univers del'histoire est plein de fantaisie, il s'agit d'une narration est vivante et dynamique (grâce au discours direct et à l'usage de la parole, notamment pour les animaux), c'est donc un genre attractifpour le lecteur.
-         L'apologue instruit le lecteur puisqu'il délivre une morale, un enseignement. Il a donc une visée idactique.
-         Il critique, le plus souvent le pouvoir, les mœurs dela société tout en déjouant la censure. Il a donc une visée critique.
-         Ces deux visées se complètent parfaitement car le lecteur retient d'autant mieux la portée critique et didactique dutexte car il l'associe à une histoire amusante.
·        Déjouer les difficultés de l'apologue
La critique et la morale sont plus ou moins explicite d'un apologue à l'autre. Il demande donc de la partdu lecteur un double niveau de lecture . Au premier degré, il présente l'histoire en elle même et au second degré, le lecteur doit s'interroger « quelle est la valeur symbolique ? », « Quelenseignement puis-je en tirer ? ». L'intelligence du lecteur est donc solicitée.
La Fontaine énonce clairement la morale à la fin de ses fables.
La Petite digression de Voltaire est un conte philosophiquequi demande une interprétation de la part du lecteur, il s'agit en fait d'une critique de l'intolérance religieuse.
Les auteurs prennent donc le risque de ne pas être compris car un lecteur non...
tracking img